Un peintre d’énergie brute !

0

Rencontre avec Pierre Poulin, artiste de Lac-Beauport

Un peintre d’énergie brute ! 

Qu’ont en commun un champion de ski acrobatique et un des représentants les plus en vue de l’art brut du moment? D’abord un lieu de résidence : Lac-Beauport. Et surtout un nom : Pierre Poulin! Rencontre avec ce résident du Lac qui, après une carrière de skieur de haut niveau, a trouvé dans la peinture bien plus qu’une seconde carrière : une passion et un chemin de vie!

Suivre son chemin d’une passion
à l’autre

Les amateurs de ski acrobatique connaissent forcément Pierre Poulin! Il fut, en effet, six fois vainqueur de la Coupe du Monde à la fin des années 80 et resta longtemps dans le giron d’Équipe Canada. Carrière dont il a gardé l’éthique de travail: « C’est un univers à l’opposé de celui de peintre. Mais j’en ai gardé la discipline : je peins tous les jours! », précise d’emblée l’artiste. «Mais aujourd’hui, je ne suis plus un objectif, je suis le chemin où me mène ma passion! »

L’amour de la peinture, Pierre Poulin l’a découvert au début de la décennie 90. « Lors des compétitions à l’étranger, j’allais souvent visiter les musées », raconte-t-il. Puis, c’est de sa maman qu’est venue l’étincelle : « Elle m’a offert un coffret de peinture en 1992. Depuis, je n’ai jamais arrêté!», explique encore le peintre.

Un artiste prolifique, catalyseur d’énergie

En entrant dans l’antre de Pierre Poulin, on comprend vite les concepts de sa démarche artistique. Des tableaux de tous formats s’étalent dans toute la pièce, et même au-delà : « Il y a tellement de choses qui m’inspirent! Alors, je peins, je cherche, je continue! Si bien que maintenant, je travaille dehors », s’amuse le peintre, ouvrant la porte pour pointer une toile accrochée à l’extérieur. Prolifique, il créé sans cesse, toujours en recherche. « Depuis 25 ans, je suis sur le même chemin, j’explore et je vois où ça me mène », résume-t-il.

De ses toiles ressortent la force et l’intensité : « Je cherche à mettre l’énergie sur la toile, à fixer l’émotion », explique l’artiste à propos de sa démarche. « Pour moi, l’inspiration vient de la vibration du moment. Un soir, le tableau m’apparaît, ensuite tout coule naturellement », précise-t-il. Les couleurs vives, le coup de pinceau, toute la peinture de Pierre Poulin semble déborder d’énergie brute, qu’il catalyse plus qu’il ne réfléchit.

De l’art brut, pas simpliste!

Ce style très intuitif et spontané a valu à son travail de se classer dans l’art brut, ce qui ne signifie pas simpliste. En prenant le temps d’admirer les détails, on remarque les symboles, les mots, les signes… Autour d’un thème central se construit un univers complexe fait de petites touches et de multiples niveaux de lecture.

Appuyé par une technique travaillée depuis un quart de siècle, son style s’est fait remarquer. Exposant permanent à la Galerie Zen, il sera aussi l’un des peintres attendus d’une prochaine exposition au Trait-Carré et sera président d’honneur d’Art Zoom, à la fin mars à Québec. « Quatre expositions à venir, je suis content! », sourit-il. « Ça m’incite surtout à continuer d’explorer. » Car pour Pierre Poulin, la peinture ce n’est pas un métier, c’est une proposition de voyage, un chemin de vie à suivre.

Partagez

À propos de l’auteur