Quoi faire après une chute ?

0

Surface glacée

L’hiver actuel a apporté moins de précipitations de neige, donc moins de blessures reliées au pelletage, mais a laissé en début de saison une bonne couche de glace au sol. Cette surface glissante et dangereuse a produit énormément de blessures reliées aux chutes. Voici quelques conseils qui vous éviteront de consulter un professionnel de la santé, ou au contraire qui vous pousseront à le faire!

Les principales sources de la douleur post-chute
Les gens se présentent chez le chiropraticien parce qu’ils ressentent des douleurs aiguës et inquiétantes à divers endroits de leur corps. Il faut analyser la chute afin de comprendre quel mouvement a occasionné quelle douleur. 

D’abord, quand on tombe, c’est tout le corps qui se tortille et se contracte pour tenter de récupérer l’équilibre. Ne soyez donc pas surpris si vous avez mal un peu partout, c’est normal. En se contractant de la sorte, votre corps a créé de multiples étirements musculaires et une sensation de « raquage » de quelques jours sera normale.

Ensuite, la région qui absorbe le choc exprimera une vive douleur immédiate. Il y aura un phénomène de contusion, par l’écrasement des tissus, et nul doute qu’une ecchymose apparaîtra très rapidement. Si toutefois vous êtes tombé sur une articulation, par exemple sur un côté de votre bassin, il se peut que vous ayez en plus créé un phénomène d’élongation ligamentaire, et votre douleur devra être abordée pour soigner l’articulation et son positionnement.

Quand on tente de retenir notre tête, les muscles situés à l’avant de notre cou se contractent et s’en suivent des symptômes que les gens n’ont jamais expérimentés, soit de la douleur sous la langue, de chaque côté de la gorge et souvent même à la gorge directement. Bien que ce soit étrange, les traitements de détente musculaire et le repos viendront à bout de cette douleur.

À faire rapidement
Dans tous les cas, l’application de glace sur la région atteinte est importante dans les plus brefs délais afin de limiter la réaction inflammatoire, à raison de 10 minutes par heure. Je vous recommande le repos, dans une posture neutre et reposante, afin que les contractions musculaires réflexes soient moins importantes. Lorsque l’on blesse une structure, si l’on continue de bouger, le corps aura peur d’empirer la situation et se contractera pour se protéger. Après 24-48 heures suivant la chute, une visite à la Polyclinique du Lac vous permettra de faire examiner les structures atteintes et de faire corriger rapidement les affections musculo-squelettiques et ainsi d’éviter que votre corps ne développe des problèmes compensatoires. Aussi, en cas de probabilité de fracture, nous pourrons vous prescrire une radiographie et nous vous dirigerons par la suite au bon endroit.

Pour éviter la chute
Les crampons amovibles ou les chaussures avec crampons intégrés sont une bonne solution en hiver. La Boutique du Lac offre plusieurs solutions pour vous. Marchez lentement, transférez votre poids et appuyez bien votre pied au sol avec assurance, cela gardera votre centre de gravité au bon endroit. Soyez prudents, les chutes sont souvent évitables. Bon mois de février!

Partagez

À propos de l’auteur