Faire durer le plaisir… et le développement !

0

Une ligue de hockey de printemps unique

Sport national et véritable « religion » pour plusieurs, le hockey rassemble les gens et fait briller les yeux des petits et des grands. À un point tel que, la saison terminée, certains désirent faire durer le plaisir. C’est pourquoi le hockey de printemps gagne en popularité au Québec. Un couple de Lac-Beauportois passionné de sport et de pédagogie s’est penché sur le phénomène et a lancé son propre concept, l’an passé. Ainsi, Patrick Kelly et Mélanie Gauthier ont développé la Ligue de perfectionnement de hockey Raptors, ne laissant rien au hasard.

Si le rêve de toute équipe est de se rendre aux séries, la saison se termine souvent trop vite, pour la plupart. « Le hockey de printemps, c’est la continuité de la saison [régulière] », déclare le directeur du programme M. Kelly, également enseignant en éducation physique. Une offre existait déjà pour les joueurs « espoir » ou « élite », mais malgré cela, la majorité des jeunes devait accrocher ses patins avant la fonte des neiges. Dans sa loupe de parent, la directrice générale Mme Gauthier trouvait dommage « de voir que [leurs]enfants atteignent une certaine pointe dans le développement de leurs habiletés, alors que la saison se terminait déjà ». Cependant, avec son chapeau d’étudiante-chercheuse en psychopédagogie, elle y voyait également une belle occasion d’exploiter ce potentiel plus en profondeur. « On voulait combler cette espèce de « vide du printemps » et y amener un complément pédagogique pour les joueurs », soutient-elle.

S’adressant aux jeunes de 5 à 12 ans, de niveaux Magh 1 et 2, Novice et Atome, la LPH Raptors mise sur le « savoir-faire », mais aussi sur le « savoir-être ». « Discipline, intensité et collaboration » sont les valeurs véhiculées par le programme. « On offre un encadrement pédagogique avec un carnet de bord », affirme M. Kelly. Ainsi, les jeunes s’autoévaluent après les matchs et les pratiques, pour ensuite se fixer des objectifs, avec l’aide de leurs intervenants. De plus, une fois sur la glace, l’arbitre-enseignant guide les joueurs à l’aide d’un micro-casque, permettant à l’ensemble de l’aréna de suivre de très près le déroulement de la partie. « C’est impressionnant le niveau de jeu qu’on peut aller chercher de cette façon », soutient Mme Gauthier.

Issu du monde du hockey, le couple Kelly-Gauthier est enthousiaste à l’idée d’entamer la deuxième saison de son programme, qui aura lieu du 26 mars au 5 juin 2016. « L’idée n’est pas de changer le monde, mais bien de changer le monde de certains enfants », souligne Mme Gauthier, en ajoutant que « l’objectif est de faire briller leurs yeux ». Les inscriptions sont en vigueur jusqu’au temps des Fêtes auprès de la ligue, dont la capacité s’élève à 225 joueurs, cette année. Pour plus d’informations : http://www.lphraptors.com/.

Partagez

À propos de l’auteur

À l’affût des dernières nouvelles et tendances de tous horizons, Malory se fascine pour la communication et l’univers médiatique. C’est d’ailleurs dans ce domaine qu’elle a fait ses études universitaires. En plus des Éditions Platine, pour qui elle travaille depuis 2013, elle compte notamment TVA et TéléMag à sa feuille de route. Les défis constituent sans contredit son principal carburant.