Vaincre la dépendance au sucre

0

Êtes-vous des « bibittes » à sucre?

« Plus j’en mange, plus j’ai encore envie d’en manger! ». Il s’agit là d’un commentaire que les clients rapportent régulièrement en parlant du sucre et qui constitue une réaction physiologique bien réelle. 

Le corps est programmé génétiquement pour aimer le sucre, puisqu’il est essentiel à la survie. Bien qu’il soit important d’en consommer une quantité minimale, mais de haute qualité, il est très facile d’en abuser pendant le temps des Fêtes! Saviez-vous qu’en grande quantité et selon le type de sucre consommé, il peut se créer une forme de dépendance? En effet, dans les études réalisées chez les animaux, les chercheurs ont constaté que le sucre peut créer une dépendance similaire à l’héroïne et qu’il a un pouvoir attractif plus fort que la cocaïne! Autrement dit, une consommation importante de sucre stimulerait les mêmes récepteurs que certaines drogues.

De plus, les aliments sucrés stimulent plus facilement les régions de récompense et de plaisir du cerveau que les aliments qui ne le sont pas.

Mondialement, la consommation de sucre a triplé depuis 50 ans, notamment à cause de l’augmentation exponentielle de la consommation de produits transformés. Certains vont jusqu’à accuser le sucre d’être un poison en si grandes quantités, puisqu’il peut causer, par l’augmentation du tour de taille, une résistance à l’insuline (l’étape qui précède le diabète de type 2) et plusieurs autres maladies chroniques.

Attention au fructose!
Retrouvé dans beaucoup de produits transformés dont des boissons sucrées sous le nom de glucose-fructose, mais aussi en quantité importante dans le sirop d’agave et le sirop de maïs à haute teneur en fructose, il favorise, si consommé en grande quantité, la synthèse de gras au foie et augmente la concentration de gras dans le sang!

Et ce sont ces gras dans le sang, provenant de l’excès de sucre, qui sont responsables de l’effet « addictif » de la consommation de sucre.

Après les Fêtes, nous vivions tous de près ou de loin un certain sevrage. Les prochaines lignes présentent quelques trucs pour limiter les envies ponctuelles de sucre.

Utiliser les fruits comme agent sucrant

  • Remplacer les yogourts sucrés par du yogourt nature et ajoutez-y des fruits frais ou congelés;
  • Remplacer une partie ou la totalité du sucre dans les recettes par de la purée de dattes.

Consommer des aliments à plus faible teneur en sucre

  • Limiter les aliments dont le sucre figure dans les 5 premiers ingrédients de la liste et évitez les produits sucrés au glucose-fructose et sirop de maïs riche en fructose;
  • Diluer le jus de fruits avec de l’eau;
  • Choisir des produits dont les sucres représentent 5 g et moins sur l’étiquette nutritionnelle.

Le simple fait de diminuer le sucre provenant des aliments avec sucre ajouté vous donnera un bon coup de pouce pour débuter l’année.

Bonne année 2017 de toute l’équipe NutriSimple!

Partagez

À propos de l’auteur