Une tradition rassembleuse  pour les sportifs

0

7e édition du Défi Tour du Lac

Le 18 octobre dernier avait lieu la 7e édition d’une course devenue incontournable : le Défi Tour du Lac. Plus de 800 coureurs – locaux, mais aussi de la région – ont bravé le froid et le relief particulier du trajet en cette belle journée d’automne. Divisé en parcours de 1, 6, 12 et 18 km, l’évènement a tout pour plaire aux sportifs de tous les niveaux, et de tous les âges !

Les organisateurs de l’évènement, Karine Giguère et Stéphane Duchaine, sont une fois de plus très heureux du déroulement de cette édition. « Ça faisait plusieurs années qu’il pleuvait [le jour de la course], alors on est très content du beau temps », souligne Mme Giguère. Si le froid pouvait s’avérer un obstacle pour ceux qui regardaient ou attendaient les coureurs, cela ne représentait pas un problème pour les participants. « Ça fait partie du défi d’une course en octobre. »
Le nombre d’évènements sportifs impliquant la course étant en hausse, Mme Giguère est fière de constater la participation constante des gens au Défi, année après année. « Des courses comme ça, hors circuit, qui durent aussi longtemps, il n’y en a pas tant que ça », soutient-elle. Si le Défi est devenu en quelque sorte une tradition à Lac-Beauport, c’est notamment en raison du volet familial de la rencontre. Le mini-marathon La Clinique du coureur (1 km) et la course poussette Le Coureur nordique (6 km) conviennent en effet aux familles désireuses de bouger ensemble. « Ce que j’aime, c’est que ça va chercher tout le monde », affirme-t-elle, « je veux que ce soit accessible ». Cette année, l’évènement a collaboré avec le Cégep de Sainte-Foy, où Mme Giguère enseigne l’éducation physique. Alors que les profits allaient au centre le Saisonnier pour les inscriptions grand public, celles provenant du Cégep de Sainte-Foy allaient à la fondation de ce dernier.

Christine Ferrandiz, Jean-Philippe Racine et Karine Ferland.

Christine Ferrandiz, Jean-Philippe Racine et Karine Ferland.

Une expérience qui se partage  !
Les Lac-Beauportoises Anick Leblond et Sara-Claude Tremblay ont décidé de signer leur première participation à cette course en duo mère-fille. Qu’est-ce qui les a motivées à relever le défi ? « C’est pour accompagner ma fille, qui le fait pour le cégep », affirme Mme Leblond, dont la fille courait pour la Fondation du Cégep Sainte-Foy ce matin-là.

Un beau geste !
Pour leur première fois au Tour du Lac, Christine Ferrandiz et Karine Ferland de Lac-Beauport, ainsi que leur ami Jean-Philippe Racine, avaient une motivation à la fois sociale et sportive. « On n’a pas d’objectif précis, on veut le faire au maximum de nos capacités », affirme Mme Ferland. Que ce soit pour le 6 km ou le 12 km, les coureurs avaient en tête de dépasser leurs temps respectifs.

Rassembleur et résolument santé, le Défi Tour du Lac continue chaque année de réunir les enthousiastes de la course et de la marche. Mme Giguère tient à remercier ses précieux bénévoles et commanditaires, qui ont contribué au succès de l’évènement.

Anick Leblond et Sarah-Claude Tremblay.

Anick Leblond et Sarah-Claude Tremblay.

Partagez

À propos de l’auteur

À l’affût des dernières nouvelles et tendances de tous horizons, Malory se fascine pour la communication et l’univers médiatique. C’est d’ailleurs dans ce domaine qu’elle a fait ses études universitaires. En plus des Éditions Platine, pour qui elle travaille depuis 2013, elle compte notamment TVA et TéléMag à sa feuille de route. Les défis constituent sans contredit son principal carburant.