Une soirée pleine de bougies et de mercis!

0

75e anniversaire du Saisonnier

Une soirée pleine de bougies et de mercis!

75 ans, ça se fête! Surtout quand on est un des camps de vacances parmi les plus anciens au Québec! Ainsi, le 17 février dernier, la direction du centre Le Saisonnier avait invité « la famille et les amis » à souffler les bougies et lui souhaiter de célébrer de nombreux autres anniversaires! 

C’est lors d’un 5 à 7 que les invités s’étaient réunis afin de féliciter toute l’équipe du camp, ainsi que pour partager anecdotes et plaisir de faire partie de la grande famille du Saisonnier.

Un attachement local

Si c’est au nombre et à la qualité des convives présents à un anniversaire qu’on juge de la popularité d’un fêté, alors aucun doute : Le Saisonnier est fort apprécié à Lac-Beauport! Des personnalités de tous les horizons, dont plusieurs partenaires, étaient venues porter un toast. Les gens présents tenaient à célébrer leur camp et souligner son importance pour la cohésion de la communauté.

Les personnalités politiques du secteur s’étaient déplacées pour honorer et féliciter la direction et les équipes successives du Saisonnier. Le député fédéral Joël Godin, la mairesse de Lac-Beauport, Louise Brunet, et le conseiller Guy Gilbert avaient fait le déplacement, tout comme la députée de Chauveau, Véronyque Tremblay.

Des anecdotes « familiales »
de génération en génération

Tous se sont succédé au pupitre pour rappeler l’importance du camp Le Saisonnier, non seulement dans la communauté de Lac-Beauport (dont il est un des principaux employeurs), mais aussi dans leur propre vie. Chacun a raconté une anecdote de ses propres vacances ou de celles de ses enfants, qui comptent souvent parmi les moniteurs actuels.

L’un des points d’orgue de la soirée fut la remise, par Véronyque Tremblay, d’un certificat de l’Assemblée nationale pour la contribution du Saisonnier à la vie de la communauté. L’autre fut la remise, par les représentantes du club Nordique du Moulin, d’un chèque de 2 163.50 $ généreusement récoltés au profit du programme Le Tournesol. C’est avec émotion et au nom de tout Le Saisonnier, que son directeur général, Pierre Langevin, a reçu cette réputée distinction et ce généreux don : « 2 163 $, c’est une semaine de vacances pour 5 ou 6 jeunes en difficulté! », rappelait-il, après de chaleureux remerciements.

Ça en fait des vacanciers heureux!

Plus connu sur les lieux sous le nom de « Griffon », Pierre Langevin a évoqué, lui aussi, de nombreuses anecdotes qui firent prendre conscience de l’importance du Saisonnier pour la couronne nord de Québec : «Depuis 1942, ce sont 500 000 enfants qui ont passé leurs vacances au Saisonnier! […] Depuis 10 ans, c’est 20 000 jeunes par année, […] 800 tonnes de spaghetti, […] des milliers de sourires et quelques pleurs.»

« Nous perpétuons les mêmes valeurs de respect, de convivialité et de dépassement de soi que depuis sa création en 1942 ! », confirma-t-il plus tard. Interrogé sur sa vision du Saisonnier pour son 100e ou son 150e anniversaire, Griffon répondit du tac au tac : « Dans la même veine! Un peu rénové, avec beaucoup de partenaires et le même esprit de camp, tourné vers l’humain et la nature! ».

Rendez-vous dans 25 ans, pour les
100 ans du Saisonnier!

Partagez

À propos de l’auteur