Une Lac-Beauportoise affrontera l’élite mondiale en Tunisie

0

Élodie Tremblay, étudiante de cinquième secondaire à l’école Mont-Saint-Sacrement (MSS) et membre du Club de taekwondo de Lac-Beauport depuis l’âge de cinq ans, vient de remporter avec brio l’or aux Championnats nationaux juniors de taekwondo, le 18 février à Ottawa. Cette victoire décisive lui donne maintenant l’occasion de combattre sur la scène internationale. L’athlète ira défendre les couleurs du Canada en Tunisie, lors des Championnats du monde juniors de taekwondo, le 10 avril prochain.

La performance d’Élodie aux Championnats nationaux juniors, sa meilleure à ce jour, est le résultat de plusieurs années de travail. Mesurant 5 pieds et 3 pouces, l’athlète de 17 ans était alors confrontée à « des adversaires beaucoup plus grandes », dans la catégorie des 55 kg. La combattante explique qu’elle a dû contrer « la souplesse et la portée » de ses adversaires par « la force » de ses frappes et « la vitesse » de ses déplacements. C’est donc en multipliant les attaques rapprochées au corps de ses rivales et à « une attaque insoupçonnée » exécutée avec succès, lors des toutes premières secondes du segment « mort-subite » de l’un de ses combats, qu’Élodie s’est hissée au sommet du classement, forte d’une fiche parfaite.
Celle qui dit « adorer la compétition », depuis son plus jeune âge, s’entraîne actuellement jusqu’à neuf fois par semaine. Sa préparation inclut des séances de musculation, de cardio, et plusieurs entraînements avec le Club de taekwondo de Lac-Beauport. Afin d’éviter un surmenage, Élodie ne compte pas augmenter son volume d’entraînements, d’ici sa participation aux Championnats du monde, mais plutôt « l’intensité » de ceux-ci. En vue de ce défi de taille, elle pourra compter sur le soutien de son entraîneur de longue date, François L’Heureux. « Il me donne toujours des conseils de qualité et explique en détail la logique derrière chaque enseignement! », mentionne l’athlète.
Élodie s’envolera vers la Tunisie en avril. Les Championnats du monde ne laisseront pas de place à l’erreur, contrairement aux compétitions d’envergure nationale, puisqu’une seule défaite pourrait signifier la fin de son parcours. Élodie affirme qu’elle ne se met cependant « aucune attente » et que c’est dans ce contexte qu’elle performe généralement le mieux. Elle devra enchaîner une douzaine de victoires consécutives pour atteindre la finale de cet événement « Ce sera un honneur de représenter mon pays et je vais absolument tout donner! », confie-t-elle avec entrain.

Un appel à la communauté
Les frais reliés à la compétition d’Élodie en Tunisie s’élèveront à 4000 $. L’athlète a décidé de s’adresser à la population et aux potentiels commanditaires souhaitant l’aider à amasser cette somme. Elle a donc initié une collecte de fonds sur le site www.gofundme.com intitulée Taekwondo junior Worlds 2018 « Je mets de l’effort et du sérieux dans mes entraînements et à l’école. Je ne voudrais pas qu’une barrière financière vienne modifier ma préparation », explique avec le sourire l’étudiante-athlète de Lac-Beauport.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.