Une entreprise locale au rayonnement large

0

Marem Électrique

Il y a maintenant près de 10 ans que Marc-André Robitaille et Emmanuelle Paquet ont fondé Marem Électrique. Passion, efforts et temps ont contribué à la croissance de leur commerce, dont le quartier général se situe à Lac-Beauport depuis 2010. Au même rythme, le couple a établi sa petite famille, et les quatre jeunes enfants démontrent un intérêt grandissant pour l’entreprise. Déjà, on peut sentir que les parents n’ont rien à craindre concernant la relève !

De Beaupré à Deschambault et de Montmagny à Ste-Croix, la seule limite de distance pour Marem est celle de leurs clients. Avec une équipe bien soudée de trois employés, l’entreprise est fière d’offrir un service personnalisé : « Lorsqu’un client appelle, il est certain de parler directement à l’un de nous. » M. Robitaille a à cœur de présenter son équipe à ses clients, afin de tisser des liens. « Nos employés font partie de la famille », ajoute Mme Paquet. S’ils exécutent des travaux résidentiels, commerciaux et industriels, il faut savoir qu’ils se spécialisent plus précisément dans les panneaux électriques. Parmi leurs réalisations, ils mentionnent avoir travaillé dans la Clinique Vision Santé, à Lac-Beauport et dans le pavillon de médecine dentaire de l’Université Laval. Polyvalente, l’entreprise se laisse guider au fil des défis. « On part dans l’optique que tout est possible », affirme M. Robitaille.

Un objectif commun
Marem, c’est un projet commun d’un couple qui désirait unir ses forces et mettre à profit sa complémentarité. « On voulait être indépendants et fonder une famille », explique M. Robitaille. Électricien de formation, ce projet s’inscrivait bien dans le cheminement de carrière de l’entrepreneur lac-beauportois. Cette réalité peut apporter certains défis, comme le souligne Mme Paquet : « Le plus dur, c’est de séparer la vie professionnelle de la vie personnelle ». Par contre, c’est également un avantage pour la famille, puisque ce type de structure leur permet de passer plus de temps ensemble. « On met toujours les enfants au premier plan. » Lac-Beauport représentait un lieu de choix, le couple étant issu des environs. L’endroit correspondait également au besoin d’une grande superficie de terrain pour l’entreprise. De plus, « le côté familial et la proximité avec la ville » ont été déterminants dans leur décision de s’y établir.

Les quatre enfants du couple, sont littéralement « tombés dans la soupe » de l’entreprise dès leur plus jeune âge. « Ils nous suivent tout le temps, ils connaissent tous les outils », raconte M. Robitaille. Ils assistent même aux réunions avec les employés, de leur propre chef. « Parfois, je leur demande où ils étaient et ils me répondent qu’ils travaillaient ! », affirme la mère, en riant. Même s’ils ne sont pas encore rendus à l’étape de pouvoir travailler, il est certain que l’intérêt est présent. « On ne les force pas, mais je ne suis pas inquiet pour la relève ! », lance M. Robitaille.

IMG_4159

Mme Paquet et M. Robitaille avec leurs enfants : Kelly, Alyson, Liam et Molly. Photo : Marem

Partagez

À propos de l’auteur

À l’affût des dernières nouvelles et tendances de tous horizons, Malory se fascine pour la communication et l’univers médiatique. C’est d’ailleurs dans ce domaine qu’elle a fait ses études universitaires. En plus des Éditions Platine, pour qui elle travaille depuis 2013, elle compte notamment TVA et TéléMag à sa feuille de route. Les défis constituent sans contredit son principal carburant.