Une dernière séance chargée !

0

Conseil municipal de Lac-Beauport

La dernière séance ordinaire du conseil municipal de Lac-Beauport, du 7 décembre dernier, était chargée en contenu. Les deux comités consultatifs de la Municipalité ont déposé leur rapport annuel en plus de plusieurs dépôts de motion en prévision de la séance du conseil consacrée au budget du 14 décembre.

Pendant la soirée, les deux comités consultatifs ont présenté leur rapport annuel. Le comité consultatif en environnement (CCE) a été occupé en 2015 avec plusieurs projets. Ils ont, entre autres, travaillé sur la mise à jour de la réglementation de la foresterie urbaine, le plan de développement durable, la journée de l’environnement, les communications en matière d’environnement et le plan de conservation des milieux humides. Ils ont aussi remis des semences lors de la journée de l’environnement et organisé les activités de l’Halloween. Le comité consultatif en urbanisme (CCU) n’a pas chômé non plus cette année. Ils ont travaillé sur plusieurs projets de modification de règlement, dont ceux sur le zonage et l’urbanisme. Ils ont aussi été responsables de l’analyse des dossiers de dérogation mineure du zonage.

Transport en commun

Une citoyenne était toujours inquiète du sort du transport en commun dans la région, lors de la première période de questions. La mairesse Louise Brunet a tenu à rassurer la dame en confirmant que le service de transport serait de retour en 2016. M. Bertrand a, pour sa part, affirmé que les employeurs seront mobilisés dans ce projet dans le but d’attirer de la main-d’œuvre. Lors de l’adoption de la participation de la Ville dans le projet, la Municipalité a prévu un maximum pour les quotes-parts de 32 000 $ pour le transport adapté et de 59 000 $ pour le service régulier.

Retrait de la MRC

Tout comme à la séance d’octobre, les conseillers de l’opposition ont, encore une fois, présenté une motion pour le retrait de la municipalité de la MRC. Ces conseillers ne sont pas d’accord avec la participation de la Ville dans les projets de biomasse et de la société de développement économique (SDE) de la MRC. Le conseiller Marc Bertrand affirme, entre autres, qu’il n’est pas nécessaire d’investir dans une SDE puisque la Municipalité investit déjà dans le Regroupement du Lac. La mairesse et la conseillère Sylvie Chartier ont toutes les deux tenté de convaincre les conseillers de l’opposition, mais en vain. La proposition a été approuvée, 4 contre 2, en faveur des requérants malgré l’utilisation du droit de veto de Mme Brunet. Ainsi, la résolution sera transmise au ministre provincial des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Pierre Moreau, afin que la Ville se retire de ces projets au sein de la MRC.

Partagez

À propos de l’auteur

Mélissa a complété un baccalauréat et une maîtrise en communication publique avec une spécialité en journalisme à l’Université Laval. Dynamique et souriante elle s’intéresse à tout. Elle aime voyager et elle se passionne pour la cuisine.