« Une boutique qui a du chien » !

0

Les propriétaires de La Belle Bête poursuivent leur aventure

« Une boutique qui a du chien » !    

Valérie Blanchette et Barbara Joyet caressaient le projet d’avoir une boutique spécialisée pour animaux depuis plusieurs années. C’est en 2014 qu’elles ont décidé de faire le grand saut et d’ouvrir La Belle Bête sur le boulevard du Lac. Une décision qu’elles ne regretteront pas de sitôt à voir la popularité grandissante de leur commerce qui vient tout juste de déménager dans un local mieux adapté à leurs besoins. 

Résidente de Lac-Beauport depuis le début des années 2000, Valérie a été directrice de la restauration au Manoir St-Castin pendant sept ans. Après la fermeture de l’endroit, elle a pris une année sabbatique pour penser à son avenir. « Le local est arrivé à louer à peu près dans les mêmes temps, ce qui a fait en sorte que cela a précipité ce projet-là qu’on avait depuis quelques années. » Pratiquant déjà les sports canins sur le territoire et souhaitant développer ce créneau, cette passionnée des chiens ne se voyait pas ouvrir un commerce ailleurs qu’à Lac-Beauport.

De son côté, Barbara a voyagé pendant sa jeunesse grâce à son père cuisinier et elle a fondé Bagel Maguire avec son frère à la fin des années 80.  « La nutrition m’a toujours porté à cœur. J’ai toujours été sensible aux apports nutritionnels », a-t-elle précisé. Celle qui a également travaillé dans le Grand Nord a été surprise de constater la santé des chiens qui ne consommaient pratiquement que de la nourriture crue. Perdre son premier chien du cancer a aussi engendré plusieurs questionnements chez l’entrepreneure. « Pourquoi les chiens ont des maladies humaines? […] Je regardais la nourriture et je me disais pourquoi on met de la farine, du maïs…un taux de glucide élevé, presque pas de protéines. J’ai commencé à être sensibilisée à ça. » La nutrition animale est rapidement devenue un centre d’intérêt pour Barbara et le projet de La Belle Bête arrivait ainsi à point. La résidente de Lac-Beauport désirait « ouvrir une boutique pour rassembler les passionnés et en même temps donner une place aux chiens pour sociabiliser. Ça ne se voit pas nulle part », indique Barbara.

Un concept gage de succès 

La Belle Bête a rapidement gagné en popularité, autant auprès des résidents de Lac-Beauport que des gens de l’extérieur. « On s’est démarqué par l’alimentation naturelle, l’alimentation spécifique, mais par les sports canins surtout », déclare Valérie. Il faut dire que les deux propriétaires ne font pas les choses de la même manière que les autres commerces. Elles souhaitent que les clients se sentent comme à la maison quand ils entrent en boutique. « La moyenne de la première visite, on essaie de les garder au moins 45 minutes avec nous pour faire le tour. Ils amènent leur chien, on regarde le poil, c’est quoi les problématiques. […] Nos animaux font partie de nos familles », indique-t-elle.

Valérie et Barbara ont beaucoup investi de temps au cours des deux premières années en étant sur le plancher tous les jours pendant les heures d’ouverture de la boutique. Récemment, elles ont embauché Mireille et Maïté pour les aider à desservir la clientèle grandissante. Mireille « est une jeune employée mais qui a une expérience incroyable avec les animaux » et Maïté a une formation en entraînement, ce qui lui permettra d’offrir bientôt des formations. « Nos employés viennent travailler avec leurs chiens, ça aussi c’est super important », ajoute Valérie. Au fil du temps, les clients sont aussi devenus des complices et une belle communauté s’est créée autour de La Belle Bête. Deux couples ont même été formés depuis le début de l’aventure!

Nouvelle année, nouveau départ

Victime de son succès, un déménagement était devenu nécessaire pour La Belle Bête. Depuis le 26 février, l’équipe vous accueille dans l’ancien local de la Galerie Zen à la Halte de Lac-Beauport, au 1025 boulevard du Lac. Valérie admet avoir été surprise de voir des clients entrer une minute après l’ouverture. Selon elle, près de 200 personnes sont passées au cours de la journée, incluant 50 % de nouveaux clients qui venaient découvrir l’endroit. « On avait tellement hâte que les gens entrent. Ça été une super belle journée. Honnêtement, c’est le plus beau local de Lac-Beauport. C’est magique ce qu’on vit. Les clients sont super contents pour nous et l’aventure se poursuit! », conclut-elle.

Partagez

À propos de l’auteur

Amélie est titulaire d’un baccalauréat en communication publique décerné par l’Université Laval. Elle a complété ses études avec le profil international en étudiant une session à Sydney, en Australie. Par la suite, la réalisation de huit contrats enrichissants dans des organisations publiques et privées lui ont permis de découvrir une passion oubliée pour la rédaction. En 2014, elle décidait de se lancer à son compte pour réaliser son rêve, soit celui d’écrire pour gagner sa vie. Elle est heureuse de collaborer aux Éditions Platine depuis un peu plus d’un an, ce qui lui permet de faire rayonner des gens passionnés et des projets de tous les horizons!