Une animation écrite par une jeune de Lac-Beauport !

0

Chloé Harrison de l’école Montagnac verra son scénario au grand écran

Le Festival de Cinéma En famille de Québec (FCEQ) permet aux jeunes de découvrir des films internationaux et de courir la chance de voir leur scénario au grand écran, grâce au concours Raconte-moi une histoire. Depuis trois ans, l’école Montagnac est impliquée dans le projet, et plus spécialement cette année alors que deux élèves de 5e année remportent les honneurs !

Selon Jessika Munger, directrice du FCEQ, le Festival a vu le jour il y a cinq ans pour combler  un « besoin d’éducation en cinéma ». Par la suite, la mise en place du concours Raconte-moi une histoire, inspiré du concept « Written by a kid, a donné l’opportunité aux élèves de participer à la rédaction de scénarios. « On a plusieurs partenaires, autant au niveau de la scénarisation que de la production, et un moment donné, en discutant, les producteurs de films québécois d’animation se sont rendus compte qu’il y avait un problème :   une pénurie de scénaristes et de bons scénarios au Québec », indique-t-elle.

« On est allés monter le projet à Montagnac, qui était une école pilote au départ, il y a trois ans. […] J’avais déjà un bon réseau à Québec en arts, en culture. Je suis allée me chercher une ressource dans le milieu scolaire pour voir si c’était réalisable. L’école Montagnac est là depuis le début », déclare Mme Munger. À cette époque, c’est l’enseignant de sa fille, Marc-André Perron, qui lui a apporté du soutien. « On a embarqué tout le niveau et il m’a aidée à structurer ce projet-là. On a monté ça ensemble pour les différents critères aussi. Je voulais que ça s’inscrive dans la planification d’un enseignant; je ne voulais pas que ce soit une surcharge. »

Un prix prestigieux
Le concours a débuté en septembre dernier, à l’échelle de la province. En novembre, les textes gagnants ont été identifiés par un jury professionnel suite à une première sélection par la directrice. « Moi, je me déplace dans toutes les écoles, dans toutes les classes participantes pour expliquer le projet, pour allumer les jeunes, pour rendre cela plus concret », précise Mme Munger. Les enseignants choisissent ou non de proposer le projet à leurs élèves puisqu’ils doivent l’intégrer dans leur planification. Au final, « il y a un texte gagnant et le texte gagnant est mis en animation dans le cadre du Festival. »

Deux jeunes d’ici se démarquent
Deux élèves de 5e année de l’école Montagnac se sont illustrées au terme du concours : Anna-
Sophia Champagne, 3e position, et Chloé Harrison, 1ère position. « Elles ont gagné un certificat, un passeport, elles peuvent venir gratuitement toute la semaine au Festival, elles ont également reçu des objets promos, mais le grand prix c’est de voir son texte mis en film », indique Mme Munger. Chloé verra donc son scénario porté au grand écran lors de la cérémonie d’ouverture du Festival le 26 février prochain.

Pour plus de détails au sujet du Festival et pour la programmation complète, visitez le site www.fceq.ca prochainement !

Partagez

À propos de l’auteur

Amélie est titulaire d'un baccalauréat en communication publique décerné par l'Université Laval. Elle a complété ses études avec le profil international en étudiant une session à Sydney, en Australie. Par la suite, la réalisation de huit contrats enrichissants dans des organisations publiques et privées lui ont permis de découvrir une passion oubliée pour la rédaction. En 2014, elle décidait de se lancer à son compte pour réaliser son rêve, soit celui d'écrire pour gagner sa vie. Elle est heureuse de collaborer aux Éditions Platine depuis un peu plus d'un an, ce qui lui permet de faire rayonner des gens passionnés et des projets de tous les horizons!