Un projet culturel rassembleur

0

C’est devant plusieurs citoyens et dignitaires, lors des Journées de la culture de Lac-Beauport, le 30 septembre dernier, que des présentoirs additionnels permettant de mettre en valeur le talent des artistes des municipalités de la MRC de La Jacques-Cartier ont été officiellement dévoilés.

« La culture est au cœur de la vie de Lac-Beauport. Elle est à la fois porteuse des valeurs de notre communauté et l’outil d’affirmation de notre identité », a déclaré à l’assistance Louise Brunet, mairesse sortante de Lac-Beauport, concernant l’importance de ce projet situé au parc de la Gentiane, à Lac-Beauport.
Avec les nouveaux ajouts, le projet Corrid’Art offre une série de livrets géants présentant des extraits de textes d’auteurs, ainsi que des affiches mettant en valeur les œuvres d’artistes peintres de la région. Ces nouveaux équipements complètent l’exposition plein air initiée en 2014. Cette dernière avait été améliorée avec la collaboration des gens de l’école Montagnac qui avaient procédé à l’installation d’une mosaïque de tuiles.
Guy Gilbert, conseiller municipal de Lac-Beauport ayant collaboré à cette initiative, se réjouit que l’ensemble du parc de la Gentiane soit utilisé par le projet Corrid’Art. M Gilbert, rappelle les efforts de la Municipalité pour dégager les « 15 000 $ destinés à ce projet culturel ».
Joël Godin, député fédéral de la circonscription de Portneuf–Jacques-Cartier, ainsi que Véronyque Tremblay, députée provinciale du comté de Chauveau, ont tous les deux souligné la contribution de Sylvie Langevin, artiste et instigatrice du projet, et de Guy Morency, président de la Guilde Artistique de Lac-Beauport (GALB).

Phase quatre
Après avoir chaleureusement remercié l’ensemble des artistes et des partenaires, Mme Langevin a annoncé qu’elle souhaite la création d’un pavillon d’accueil à proximité de la scène du Corrid’Art. Ce pavillon, doté d’un terrassement et de tables, pourrait permettre aux artistes de vendre les produits dérivés de leurs œuvres. « Nos artistes ont besoin d’un budget annuel pour les encourager. Je ne suis pas mairesse, ni conseillère, mais ça représente ma vision et mon amour pour les artistes », a indiqué Mme Langevin.

Journées de la culture
La plupart des artistes ayant collaboré au Corrid’Art étaient sur place pour discuter avec les visiteurs du parc de la Gentiane. Simultanément à l’inauguration de la phase trois du projet Corrid’Art, Isabelle Provencher, coordonnatrice des loisirs à Lac-Beauport, a orchestré une myriade d’activités familiales pour souligner les Journées de la culture. « Des ateliers de cirque et de percussions, une murale collective, une prise de photos avec des costumes d’époque, un atelier de maquillage, ainsi qu’un barbecue initié par la Maison des jeunes de Lac-Beauport » ont fait le plaisir des petits et des grands. De jeunes violonistes, sous la direction de Mélanie Grenier, ont aussi dynamisé cette journée avec des performances musicales de grand calibre.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.