Un parcours pour s’approprier le patrimoine de la région

0

C’est à Shannon, ce 14 septembre 2017, que la MRC de La Jacques-Cartier a choisi d’inaugurer un nouveau circuit touristique et culturel intitulé « À la découverte de La Jacques-Cartier ». C’est en compagnie du maire de la Municipalité, M. Clive Kiley, que Mme Louise Brunet, préfet de la région, a officiellement annoncé la concrétisation de ce projet lancé pour faire découvrir le patrimoine naturel, historique et culturel de la vallée de La Jacques-Cartier.

Une vallée fière de son patrimoine
C’est près du célèbre Wagon de queue de Shannon, le long de la piste cyclable menant à Portneuf, que la MRC a choisi de réunir médias et invités pour officiellement dévoiler l’une des sept stations du parcours et en inaugurer le lancement. « Le circuit est composé de trois bornes sonores et de quatre panneaux d’interprétation répartis aux quatre coins de la MRC. […] L’objectif est de mettre en valeur notre héritage, notre patrimoine, mais aussi les richesses naturelles et culturelles », expliquait Mme Brunet, préfet de la MRC. Retraçant l’histoire du développement de la vallée, le circuit éclaire les visiteurs sur la particularité du patrimoine bâti, comme sur ses attraits naturels et touristiques. « Il s’agit à la fois de faire découvrir la région aux visiteurs et de rappeler notre héritage aux habitants. », insistait Mme Brunet. Ainsi, de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier à Sainte-Brigitte-de-Laval, en passant par le Lac-Delage, les bornes informatives ont été installées près de lieux symboliques et marquants de la vallée. Vous en retrouverez la liste complète sur le site www.jacques-cartier.com.

L’histoire et l‘héritage
Si l’attraction a été inaugurée ces jours-ci, plusieurs stations sont en place depuis plusieurs semaines et l’idée du projet est née en 2012. « Des représentants culturels ont été mandatés et des recherches historiques ont été faites», précisait le préfet de la MRC. C’est donc selon l’histoire et les attraits respectifs des municipalités que les lieux ont été choisis, comme l’illustrait M. Kiley, maire de Shannon. « Le chemin de fer a joué un grand rôle dans le développement de la MRC et l’a façonnée, particulièrement à Shannon. » C’est donc le long de l’ancienne voie ferrée que la borne a logiquement été placée. Le parcours permet donc de mettre en parallèle le développement économique et humain de la vallée, ainsi que de mettre en lumière ses spécificités. Les populations qui l’ont développée y ont laissé un patrimoine bâti typique de leurs origines (notamment irlandaises ou anglaises) et de leurs religions (protestantes ou anglicanes). Les beautés et les spectaculaires perspectives n’ont pas été oubliées. « C’est notre héritage et il doit être mis en lumière! », insistait Mme Brunet, qui expliquait que la technologie des bornes leur permettent d’être évolutives et donc de proposer un contenu enrichi au fil du temps.
Cette nouvelle attraction est une nouvelle pierre dans la politique de développement touristique et culturel lancé par la MRC pour rendre la vallée encore plus attractive.

Partagez

À propos de l’auteur