Un joli cadeau du nouvel an: une fasciite plantaire!

0

Ah! Le temps des Fêtes… cette période où l’on passe beaucoup trop de temps debout, à faire des commissions avec des bottes pas très bonnes pour nos pieds, à faire du ménage et à préparer de la nourriture pieds nus dans la maison, à porter de jolis souliers chics et inconfortables pour une soirée. Le mal de pied s’installe, on croit que c’est normal. Début janvier, vous vous levez du lit, vous avez une douleur sous le talon dès que vous tentez de marcher. Croyant que cela n’est que temporaire, vous attendez. Mauvaise idée puisque dans quelques temps, vous aurez mal sous tout le pied et aurez de la difficulté à marcher. Au diable les résolutions de se remettre au sport, vous avez beaucoup trop mal. Peut-être souffrez-vous d’une fasciite plantaire?

Qu’est-ce que la fasciite plantaire?
La fasciite plantaire avec ou sans épine de Lenoir est une condition dont souffrent plusieurs de mes clients à la clinique. Il s’agit de l’étirement, de l’inflammation et de la dégénérescence du fascia plantaire et des muscles courts fléchisseurs des orteils à leur attachement sur la partie interne du calcanéus (os du talon). La douleur se fera d’abord ressentir localement et s’étendra ensuite sous le pied et dans l’arche plantaire. Elle sera exacerbée après une période prolongée sans bouger et lorsque vous faites l’extension de vos orteils puisque cela exerce une tension accrue sur les structures atteintes.

Pourquoi est-ce soudainement apparu?
Dans la majorité des cas, la fasciite plantaire apparaît suite à un changement d’habitude de « pieds », que ce soit avec vos chaussures, vos bottes ou vos espadrilles d’entraînement. Elle apparaît aussi chez les gens marchant pieds nus pour une longue période sans y être habitué, par exemple, lors de tous les préparatifs de Noël et lors des « partys de cuisine » debout autour de l’ilot sur la céramique. Le vieillissement et l’obésité augmentent les chances de développer une fasciite plantaire. Elle est plus fréquente chez les gens ayant des pieds pronateurs (pieds qui s’affaissent vers l’intérieur) et manquant de flexibilité aux mollets.

Comment s’en débarrasser?
Si votre approche est la patience, votre condition risque d’empirer et de diminuer vos chances de guérison. Une fasciite plantaire prise en charge dès son apparition par un professionnel de la santé peut démontrer une amélioration significative en quelques semaines. Le traitement consiste à diminuer la tension excessive sous votre pied par du travail musculaire profond, par des étirements et du renforcement musculaire spécifiques et par l’ajustement des articulations du pied ou de la cheville n’ayant pas une bonne mobilité. L’application de glace sera primordiale dans le contrôle de l’inflammation. À notre clinique, des techniques particulières seront utilisées, par exemple le Graston, afin de détecter et de diminuer les adhérences aux tissus. Nous offrons aussi la technologie Shockwave (thérapie par ondes de chocs) qui est très efficace dans les situations de fasciites plantaires chroniques. Des orthèses seront parfois nécessaires afin de corriger la pronation du pied. Finalement, la perte de poids peut être la seule façon de régler votre problème pour de bon.

Si vous avez des questions concernant cet article ou que vous désirez être conseillé, n’hésitez pas à me contacter. Il me fait toujours plaisir de vous répondre!

Partagez

À propos de l’auteur