Un couple de Stoneham fait tomber les barrières du langage

0

L’orthophoniste Caroline Martin et son conjoint Guillaume Fortin ont fondé Symbolicone, une entreprise fabriquant des trousses d’apprentissage pour les enfants ayant des problèmes de langage. L’audace et les idées novatrices de ce duo leur ont taillé une place de choix au sein du marché européen.

C’est dans le cadre de la pratique de son métier d’orthophoniste que Caroline Martin a constaté le besoin de sa clientèle d’obtenir « des outils plus spécifiques pour développer la conscience des sons et la prononciation, tout en favorisant l’apprentissage du langage écrit ».
L’objectif de Symbolicone est de venir en aide autant « aux enfants en développement typique » qu’à ceux aux prises avec des difficultés considérables, telles que « la déficience intellectuelle et le spectre de l’autisme ». Les centres de la petite enfance, les orthophonistes et les parents peuvent profiter de l’expertise de Symbolicone.
Guillaume Fortin explique que les résultats concluants des produits de Symbolicone résultent du fait qu’ils favorisent une implication active des jeunes. En effet, les livres de la collection de Symbolicone sont composés de plaques magnétiques symbolisant des images que les enfants doivent associer avec des mots ou des signes.
Le couple ajoute que leurs produits sont aussi spécialement conçus pour capter l’attention du lecteur. « C’est le principal défi lorsque l’on travaille avec des enfants », souligne Caroline Martin. La série de livres proposés par Symbolicone visant à favoriser l’élocution prévoit la répétition systématique, sous un format ludique, de plusieurs sons.
« Ce bombardement auditif chez l’enfant lui donne plusieurs occasions de se pratiquer », témoigne Mme Martin. Un artiste du dessin initialement rencontré par le couple, lors d’un voyage à Bali, a mis son talent d’illustrateur au service de la collection de livres de Symbolicone.
« Certains parents nous disent que leur enfant a appris ses premiers mots grâce à nos outils. Les orthophonistes réussissent à avoir de super résultats. Tous les bons commentaires des parents sur Facebook nous poussent à continuer », ajoute Guillaume Fortin.
Le couple de Stoneham souhaite continuer le développement de nouveaux livres, tout en bonifiant l’application pour iPad, OrthoPicto, téléchargeable gratuitement. Ils expliquent que les réseaux sociaux sont d’une importance primordiale pour faire connaître leur travail et leur mission d’aider les jeunes.

Expansion rapide
Caroline Martin et Guillaume Fortin ont développé de nombreuses aptitudes entrepreneuriales au cours des dernières années. Ils ont créé leur propre maison d’édition ainsi qu’un site Internet complet, tout en assurant eux-mêmes la promotion de leur projet.
Quatre ans après à sa création, le concept Symbolicone prend rapidement de l’ampleur. Alors que 50 % des 8 000 exemplaires imprimés par l’entreprise ont déjà trouvé preneurs sur le marché de la France, de la Suisse et de la Belgique, les fondateurs de Symbolicone prévoient traduire leur production pour conquérir le marché des États-Unis et celui du Canada anglais.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.