Un conte de Noël pour les gourmands, publié par une auteure de Tewkesbury

0

Noël ne serait pas la même fête sans les bons repas et une belle histoire de lutin. C’est ce que s’est visiblement dit Arielle De Garie, une résidente de Tewkesbury qui publie pour les fêtes 2017 le conte intitulé « La Gaffe du Lutin Glouton ». Destinée aux tout- petits, l’histoire leur fait vivre la nuit d’avant Noël mouvementée de Glouton, lutin gourmand et gaffeur. Fondatrice de la nouvelle maison d’édition locale « La Dernière Feuille », l’auteure conclut ainsi une année intense et décisive pour elle et espère de beaux développements pour 2018.

Sans révéler les secrets de l’histoire, vous aurez sans doute compris que Glouton est gourmand. Petit travers qui va le mener à dévier de la mission que lui avait assignée le Père Noël et qui va lui faire commettre quelques gaffes… Toute une aventure à suivre au long des 24 pages illustrées. Écrit comme une lettre, le livre est destiné aux petits de 3 à 6 ans : « Je suis maman de deux enfants d’un an et demi et trois ans. On lit beaucoup de contes le soir et j’avais envie de leur offrir une histoire de Noël qui marie pâtisserie et écriture, mes deux passions », explique Arielle De Garie. L’auteure a d’ailleurs eu la bonne idée d’ajouter une recette de biscuits au sirop d’érable de son cru. Un détail qui ravira les plus gourmands et le Père Noël, bien sûr.
Édité pour le marché de Noël de la Jacques-Cartier, à Stoneham, le conte y était vendu au stand de Mme De Garie. Il sera également disponible lors de la lecture qu’elle en fera à la chapelle de Tewkesbury, dans la soirée du 20 décembre. « Il est possible de commander le conte en ligne via mon site arielledegarie.com. Il est même possible de le personnaliser avec le nom de l’enfant qui va le recevoir », précise-t-elle.

De la suite dans les idées
En plus d’être écrivaine, Mme De Garie est aussi éditrice. C’est en effet la nouvelle maison d’édition « La Dernière Feuille », qu’elle a créée au début de l’année 2017, qui publie le livre. « Je me suis lancée dans la marmite en début d’année, pour que ça devienne mon gagne-pain », commente la résidente de Tewkesbury. Après la publication d’un recueil de ses propres nouvelles et poèmes, puis celle d’un conte d’Alfred Vaillancourt, cette histoire de lutin est donc le troisième ouvrage local édité de l’année.
Et la jeune femme ne compte pas s’arrêter là : « Je travaille à l’édition de mes chroniques Bonheur D’Ailleurs, avec l’ajout de recherches sur le bonheur que nous avons faites avec mon conjoint, lors de notre tournée des Amériques », explique-t-elle. Elle a aussi en tête de finir une télésérie sur l’histoire et les légendes du Bas-Canada, d’ici l’été. La jeune femme, déjà connue pour être une blogueuse atypique, ne manque ni de projet, ni de dynamisme pour les réaliser, c’est le moins que l’on puisse dire !

Partagez

À propos de l’auteur