Un avenir prometteur pour une jeune auteure

0

Catherine Boissinot n’a que 8 ans lorsqu’elle découvre une réelle passion pour l’écriture. À l’école et chez elle, elle lit de plus en plus de livres et cela l’inspire à écrire elle aussi. Ce qui n’était au départ qu’une simple petite histoire rédigée par pur plaisir devint par la suite un livre publié et disponible au grand public.

Vers l’âge de 10 ans environ, alors qu’elle était en cinquième année seulement, Catherine débute l’histoire de Florence, son personnage, en se basant sur sa vie personnelle et celle de son entourage. Bien entendu, elle romance un peu. Elle y ajoute notamment ses désirs personnels, comme celui d’avoir un lapin comme animal domestique. «L’écriture est donc pour moi un bon moyen de vivre mes petits rêves à travers mon personnage. C’est amusant!», confie-t-elle.

Elle rédige une première partie en peu de temps. Puis, elle décide de prendre une petite pause. Après réflexion, selon elle, son histoire est terminée. Elle l’envoie donc à trois maisons d’édition, qui ont toutes accepté de la publier. Étonnée par le succès de son texte auprès des éditeurs, un peu angoissée, elle ne donne pas suite au projet. Après quelques mois seulement, Catherine reprend sa rédaction de plus belle et ajoute le double de mots à son histoire initiale. Finalement, elle a assez de contenu en main pour produire un livre et décide de se lancer. Au total, le livre lui aura pris près d’un an et demi à rédiger.

Le Cahier de Florence voit officiellement le jour en juillet 2016 et est publié très rapidement sous la maison Edilivre. Le personnage de Florence Dumont, une jeune fille de douze ans, traverse plusieurs épreuves difficiles suite à un déménagement dans une nouvelle ville. La famille, l’amitié et le courage l’aideront à traverser les différents obstacles qui se présentent à elle.

Ce livre s’adresse aux jeunes filles entre neuf et onze ans.

D’autres projets à venir

Catherine a désormais quatorze ans et est en deuxième année du secondaire. Elle a pensé produire un tome deux pour son histoire, mais le projet est sur pause. «J’ai beaucoup changé depuis la sortie de mon livre. J’ai évolué, maturé. Je ne sais pas finalement si je vais faire une suite à mon ouvrage. Je lis désormais beaucoup de romans policiers. Ça m’inspire. J’ai d’autres projets en tête!», confirme la jeune auteure de Stoneham. Actuellement, elle a commencé l’écriture d’environ quatre textes, dont un entre autres qui s’apparente plutôt à un roman de mystères.

Étant une fille curieuse qui aime beaucoup communiquer, écrire et découvrir de nouvelles choses, Catherine rêve plus tard de faire un métier qui réunira tous ces aspects. Qui sait, peut-être deviendra-t-elle journaliste!

Partagez

À propos de l’auteur