Un avenir incertain

0

C’est au Manoir du Lac-Delage qu’a eu lieu la huitième édition de l’assemblée générale annuelle de l’organisme à but non lucratif (OBNL) Cantons’active, le 17 octobre. Les réalisations marquantes de l’organisme visant la promotion des saines habitudes de vie y ont été présentées, ainsi que la situation financière délicate dans laquelle se trouve l’OBNL.

Marc Morency, président du conseil d’administration de Cantons’active, a fait le point concernant la situation financière de l’organisme. « Il s’agit peut-être de mon dernier mot du président. Avec la fin du programme Québec en Forme, notre principal bailleur de fonds, nous sommes dans une situation précaire. Nous savions également que la fin de l’entente entre la Fondation Lucie et André Chagnon et le gouvernement serait un grand défi pour la subvention de nos activités », a mentionné M. Morency.

Le président a ensuite indiqué que l’organisme a étendu sa portée d’action, initialement limitée à Stoneham, à l’ensemble de la MRC de La Jacques-Cartier. Cantons’active est maintenant en attente d’une importante reconnaissance du ministère de la Famille, afin d‘obtenir les subventions lui permettant de poursuivre ses activités.

« Les saines habitudes de vie sont un atout pour la société et font sauver énormément d’argent à notre système de santé. J’espère que les gens en autorité pensent comme moi et qu’ils feront en sorte que les organismes comme Cantons’active auront les moyens financiers de continuer leur mission », a ajouté M. Morency.

Réalisations
Sophie Bergeron, spécialiste de l’alimentation, a présenté le projet de kiosque alimentaire qu’elle a mis en place dans différentes municipalités, en collaboration avec Cantons’active. « On voulait donner des trucs, des conseils et des idées aux parents concernant le contenu de la boîte à lunch de leur enfant », a détaillé Mme Bergeron. Les moniteurs du camp de jour de Sainte-Brigitte-de-Laval, ainsi que des parents des jeunes élèves de l’école Harfang-des-Neiges, à Stoneham, ont pu bénéficier des bienfaits de ce projet. « Il est important de véhiculer certains messages, tels que l’importance d’une bonne alimentation pour la réussite scolaire des jeunes », a expliqué la spécialiste à propos de son initiative, incluant une série de supports visuels présentant la structure d’un repas sain.

Bruce Wallace, conseiller à Lac-Delage pendant 12 ans, a souligné l’apport indéniable de Cantons’active au projet de jardin communautaire se trouvant au coeur de cette municipalité. « Je suis très heureux de venir témoigner de la contribution de votre organisme. L’aide de Cantons’active était cruciale dans les opérations de recherche préliminaire quant au modèle de jardin à suivre, aux possibilités de subvention, aux enjeux locaux et à la stratégie d’implantation », a indiqué M. Wallace. Ce dernier a aussi mis en lumière le fait que ce projet de jardin a su créer un pont intergénérationnel entre les citoyens et qu’il a contribué au rayonnement de Lac-Delage en attirant plusieurs touristes, au cours de l’été 2017.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.