Le trip hop de Fjord pour bien entamer 2018

0

C’est le 3 février prochain, à 20 h, que Cantons Culture entamera la seconde partie de sa saison 2017-2018. Les amoureux du trip hop auront sans doute à cœur de ne pas manquer la venue de Fjord à Stoneham. Le groupe, originaire de Québec, est en effet l’un des plus en vue de la scène électro-pop québécoise. Toujours déterminé à proposer de la musique professionnelle de qualité, l’organisme reprend donc avec un autre solide concert pour débuter l’année 2018 et réserve encore une belle programmation d’artistes québécois pour les mois à venir.

Fjord, dignes représentants de la vague électro-pop québécoise
Ceux qui suivent la scène musicale florissante de la province ont sans doute déjà entendu parler de Fjord. Originaires du quartier Montcalm à Québec, Louis-Étienne Santais et Thomas Casault forment un des duos les plus prometteurs de la relève électro-pop, depuis sa formation officielle en 2013. Leur morceau Blue, sorti en 2014, avait d’ailleurs rapidement dépassé les deux millions d’écoute sur la plateforme en ligne Spotify. Leur reprise de Hey Hey, My My de Neil Young fut aussi très remarquée. Et leur album Textures, sorti fin 2016, a rapidement connu du succès sur les principales plateformes d’écoute en continue, sur lesquelles il cumule près de 10 millions d’écoute. 2017 fut une bonne année pour les deux musiciens qui se sont vu offrir une belle visibilité sur les radios locales et provinciales. Le groupe s’est même fait remarquer par l’influent magazine musical anglais NME. Une tournée canadienne a également ponctué leur année.   

De retour dans la région de la Capitale-Nationale, le duo proposera sans doute de larges extraits de leur album, dans un style trip hop ambiant assez planant qui ira assurément comme un gant à l’univers intime de la Grange du Presbytère. Chantant principalement en anglais avec des voix assez haut perchées, Fjord partage beaucoup de similitudes et d’atomes crochus avec des formations québécoises qui cartonnent également, comme Ghostly Kisses ou Men I Trust. Deux groupes avec lesquels ils collaborent d’ailleurs étroitement et qui s’inscrivent, comme eux, dans la même filiation trip hop héritée de Portishead.

Une solide programmation à venir
Toujours soucieux d’offrir une programmation de qualité, Cantons Culture proposera d’autres spectacles prometteurs d’ici le printemps, avec notamment deux rendez-vous au mois de mars. Le 3, ce seront les huit musiciens de l’octuor montréalais Bellflower qui occuperont la scène de la Grange et proposeront une musique située entre électro-pop et jazz planant. Ce sera ensuite un concert attendu : celui du saguenéen d’origine, Dany Placard, qui viendra poser sa poésie et ses tonalités folk à Stoneham. Il faudra ensuite attendre le 27 avril pour voir et entendre Émile Bilodeau, autre figure reconnue de la province. C’est la chanteuse Samuèle qui conclura, le 28 mai, une saison musicale riche et bien remplie.

Partagez

À propos de l’auteur