Soirée rock francophone pour finir l’année de Cantons Culture

0

Après deux beaux concerts cet automne, Cantons Culture avait préparé un cadeau des fêtes pour son public : la venue de Raton Lover à la Grange du Presbytère. Dernière prestation de l’année du groupe de Québec et dernier rendez-vous 2017 de l’organisme, c’est une soirée pop rock francophone aux accents pétillants qui a été offerte. Un concert de qualité, plein d’énergie, de bonnes vibrations et de riffs de guitares épais, comme les aiment les mélomanes de Stoneham et des environs.

Les fêtes, ça se passe en famille
« Les Raton Lover, ce sont des gens que je connais depuis très longtemps, une bande de chums. Ce soir, c’est presque plus une réunion de famille et d’amis qu’un spectacle », expliquait d’emblée Frédéric Poitras, coordonnateur de Cantons Culture. Une proximité du groupe avec son public soulignée dès le début du concert par le chanteur. « Y’a une ambiance de feu à la Grange ce soir! », lançait-il, tout de suite ovationné par la soixantaine de personnes qui étaient à la Grange du Presbytère le 18 novembre dernier. La longue présence des musiciens parmi le public, lors de l’entracte, donnait aussi une bonne idée de l’ambiance qui régnait en ce soir de novembre.

Du rock franco pétillant comme un verre de bulles !
Sur scène, le quintet originaire de Québec dégageait incontestablement une joie de vivre et de jouer communicative, qui ressortait à chaque morceau. Tantôt blues, tantôt country, le style de Raton Lover restait toujours marqué par l’énergie et les solos de guitare endiablés : du rock francophone pétillant comme un verre de bulles! Une musique propre et bien tournée, avec un son qui gratte, rehaussée de textes parfois coquins et souvent taquins, le groupe avait concocté une recette gagnante auprès du public. Le genre de musique qui fait aimer le rock, la vie et les samedis soirs à la Grange.
Les musiciens, qui ont visiblement apprécié l’ambiance, ont d’ailleurs pleinement joué le jeu du lieu, en finissant par « pousser la chansonnette » dans le fond de la salle avec le public ravi. « C’était une découverte pour moi. J’ai beaucoup aimé le fait qu’ils chantent du rock en français! J’ai aimé leur charisme, leur côté sympathique, la poésie des chansons », commentait à sa sortie Annette, une spectatrice habituée des concerts de Cantons Culture.

Rendez-vous en février
Ce concert concluait l’année 2017 pour Cantons Culture, qui poursuivra l’an prochain sa mission de proposer des concerts professionnels de qualité. Il reviendra, le vent en poupe, dès le 3 février avec le groupe Fjord, « un groupe ambiant électro qui a fait des millions d’écoutes sur Spotify », précisait Frédéric Poitras. Ce sont ensuite Bellflower et Dany Placard qui se produiront en mars. Une nouvelle année avec de belles soirées pour les mélomanes de la couronne nord.

Partagez

À propos de l’auteur