Retrouver la force de vie après le combat !

0

Guillaume Robitaille-Nolin, jeune Lac-Beauportois en rémission d’un cancer, a pu participer à une expédition thérapeutique organisée par la Fondation Sur la pointe des pieds. Ces neuf journées de canot-camping sur la rivière Noire, au Saguenay, lui ont permis de poser les bagages et le stress. Hors du temps, ce fut pour lui « une expérience extraordinaire ».

Le combat d’une vie, à 21 ans
C’est en avril 2016 que la vie de Guillaume a basculé : « On m’a diagnostiqué un cancer du système lymphatique, stade 3, avancé ». Étudiant en génie civil à l’Université Laval et travaillant au restaurant Le Batifol les fins de semaine depuis 4 ans, le ciel lui est tombé sur la tête. « Ça a été un choc ! À 21 ans, tu ne t’attends pas à ce qu’on t’annonce que tu as un cancer. » Après le choc est venu le temps de la bataille. Guillaume a donc rassemblé ses forces et ses proches pour mener le combat. Après sept mois d’un intense traitement, la délivrance est venue en février 2017 : « Je suis en rémission totale, il n’y a pas de complication ».

Un voyage pour se dépasser et retrouver la force de vivre
C’est par un article de journal que le jeune homme a connu la Fondation : « Il y a peu de fondations pour les jeunes adultes atteints du cancer, j’ai trouvé ça très intéressant ! ». Il s’est donc tout de suite inscrit et a été retenu pour faire partie de l’aventure. Il a rejoint les douze autres jeunes en rémission, de 19 à 29 ans venus de tout le Canada, pour une descente en canot au cœur de la nature sauvage de la rivière Noire au Saguenay, du 19 au 28 juillet derniers. « On avait la permission d’arrêter le temps et de vivre le moment présent, sans montre, sans cellulaire, en pleine nature. […] On a dû aussi sortir de notre zone de confort, se dépasser », précise le jeune aventurier.
Mais, comme il l’explique, le but de l’expédition va bien plus loin : « Tout au long de ma maladie, je n’ai pas pu parler de tout ça avec quelqu’un de mon âge, quelqu’un qui vivait la même expérience que moi. […] Là, avec les autres jeunes, j’ai pu tout dire, me libérer… ». Si bien que le groupe a fini par se souder et des activités communes sont déjà planifiées pour revivre des aventures ensemble. « On a vu qu’on était capables de grandes choses. On est sortis plus forts physiquement et mentalement », résumait M. Robitaille-Nolin.
La Fondation Sur la pointe des pieds
Cette fondation organise depuis plus de 20 ans des expéditions thérapeutiques pour des jeunes adultes en rémission de cancer. Sélectionnés dans tout le Canada, ceux-ci peuvent participer gratuitement aux aventures organisées et encadrées par la Fondation. « Ce qu’ils font, c’est extraordinaire ! », déclare Guillaume, avant d’ajouter : « Je le recommande fortement aux jeunes qui sont malades! […] Ça permet de reprendre confiance dans la vie, de continuer à se battre et de vivre à fond le moment présent ! ».

Partagez

À propos de l’auteur