Nouvelle marque de générosité atteinte

0

C’est à l’hôtel Entourage sur-le-Lac, le 1er novembre, que s’est tenu le sixième Combat des chefs organisé au profit du Programme Tournesol. L’activité-bénéfice a permis d’amasser la somme record de 47 135 $. Ces dons offriront à 120 jeunes, moins nantis, un été ensoleillé au Centre de plein air Le Saisonnier.

« Cette réussite, dont nous sommes particulièrement fiers, en est une collective puisque tant de gens nous soutiennent », explique M. Pierre Langevin, directeur général du Centre de plein air le Saisonnier. Une vingtaine de bénévoles ont préparé cette soirée marquée par le talent culinaire de plusieurs chefs bien connus de la région de Québec. Ces derniers ont préparé des plats goûteux et colorés pour les 164 convives présents. Les chefs Pierre-Olivier Pelletier de l’Ïlot Repère gourmand d’Entourage sur-le-Lac, Patrick Dubé du Bonne Entente, Nicolas Paquin de la Boucherie Croc Mignon, Mathis Pelletier (jeune chef de 14 ans ayant participé à l’émission La Relève) et Andy Guffroy de l’Intimiste étaient présents. Au terme de la soirée, ce sont les mises en bouche de ce dernier qui ont remporté la palme. « Chaque année, on est surpris de la qualité des gens qui s’impliquent. Les chefs sont touchés par la cause des enfants et viennent offrir bénévolement leur temps », ajoute le directeur général Pierre Langevin.
« La Caisse populaire Desjardins de Charlesbourg est assurément l’un de nos partenaires d’importance. Il va de soi que pour notre 75e anniversaire nous faisons appel à M. François Bergeron, son directeur général, pour assurer la présidence d’honneur de notre évènement. En plus des 20 000 $ remis en juin dernier lors de la kermesse-bénéfice Desjardins, la Caisse a ajouté une somme supplémentaire de 7 500 $ au Programme Tournesol », témoigne Pierre Langevin. De jeunes violonistes des Jeux d’archet Suzuki, Juliette et Clara Gilbert, Maïka Audet et leur accompagnatrice, Mme Sylvie Lessard, ont dynamisé de belle façon la soirée.

Vastes besoins
Entre 100 et 130 jeunes profitent annuellement des sommes recueillies par le Programme Tournesol. Ce dernier permet également de bonifier l’offre de service pour cette clientèle ayant parfois des besoins particuliers. « Les enfants défavorisés ne viennent pas automatiquement avec des problèmes de comportement, mais ça peut arriver », détaille Pierre Langevin. Un intervenant peut donc être ajouté au groupe dans lequel figure un enfant nécessitant une attention plus particulière. « On peut aussi faire des demandes spécifiques pour que les jeunes avec un déficit social bénéficient d’un accompagnateur », ajoute M. Langevin. Il donne l’exemple d’un jeune atteint du syndrome de La Tourette et ayant des troubles de comportement, récemment soutenu par le Programme Tournesol. Grâce à l’encadrement nécessaire, cet enfant a pu passer un été extraordinaire au camp. Le Programme Tournesol permet aussi la mise en place d’un « service de dépannage » permettant de fournir à certains jeunes le matériel de base pour aller camper. « Nos partenaires jouent un rôle essentiel. Sans eux, on ne pourrait jamais offrir tous ces services!», conclut Pierre Langevin.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.