Nouveaux services d’orthophonie à Lac-Beauport !

0

Isabelle Savard a terminé ses études en orthophonie à Montréal en 1997 et elle œuvre dans la région de Québec depuis une dizaine d’années. Il y a un an, elle a commencé à prendre des clients privés et a ouvert officiellement son bureau à Lac-Beauport le 1er mai dernier. Alors qu’elle pourra traiter la majorité des problèmes, l’orthophoniste a développé une spécialisation pour les troubles de la voix! 

Avant d’ouvrir son bureau de consultation, l’orthophoniste a également travaillé pour un centre de réadaptation et a enseigné à l’Université Laval. « Tranquillement, j’avais de plus en plus l’idée en tête de faire du privé, de me rapprocher de mon endroit et de travailler avec la clientèle que j’aime et qui m’intéresse », explique-t-elle. Oeuvrant dans le milieu depuis longtemps, Isabelle Savard a beaucoup d’expérience avec les enfants et peut traiter « la majorité des troubles sauf les adultes un peu plus âgés ». Selon elle, plusieurs créneaux desservis par sa profession sont d’ailleurs méconnus. « En orthophonie, les gens nous associent beaucoup avec les enfants qui ont de la difficulté à parler, ce que j’ai fait beaucoup dans ma carrière et que je vais faire aussi avec la clientèle du Lac […], mais j’ai aussi beaucoup développé des spécialités, entre autres la voix. »

Une gamme de services

L’orthophoniste pourra notamment aider les personnes aux prises avec des problèmes de bégaiement, de déglutition et de développement. « Souvent, nous allons faire une évaluation globale du développement du langage pour voir comment cela peut influencer les apprentissages, comment les enfants apprennent », indique-t-elle. Puisqu’elle aime les clientèles d’âge scolaire, Isabelle Savard compte aider les jeunes qui ont « des troubles de langage, des retards, mais aussi des difficultés scolaires en français, en compréhension de mathématiques ». Même si elle assure l’ensemble des services pour le moment, l’orthophoniste aimerait collaborer avec d’autres professionnels éventuellement et même monter une équipe qui traiterait une clientèle précise. « Comme je suis spécialisée en troubles de la voix, je travaille aussi beaucoup avec la clientèle transgenre de la région de Québec », ajoute-t-elle.

Écouter son instinct

Isabelle Savard invite les parents à lui écrire s’ils ont des questions ou de consulter en cas de doute. « Souvent les gens pensent que nous sommes hyper-spécialisés et qu’il faut venir nous voir seulement quand il y a un problème déjà connu. En petite enfance, c’est très pertinent de seulement faire un bilan pour s’assurer que tout va bien. Les parents en parlent à leurs médecins et ils sont très bien intentionnés, mais ils attendent souvent d’être sûrs qu’il y a quelque chose avant de les référer en orthophonie. […] Si tout est normal, ils vont savoir que tout va bien. »

Isabelle sera la seule orthophoniste avec pignon sur rue à Lac-Beauport. Son objectif est de devenir la personne de référence sur le territoire !

www.orthophoniedulac.com

Partagez

À propos de l’auteur

Amélie est titulaire d'un baccalauréat en communication publique décerné par l'Université Laval. Elle a complété ses études avec le profil international en étudiant une session à Sydney, en Australie. Par la suite, la réalisation de huit contrats enrichissants dans des organisations publiques et privées lui ont permis de découvrir une passion oubliée pour la rédaction. En 2014, elle décidait de se lancer à son compte pour réaliser son rêve, soit celui d'écrire pour gagner sa vie. Elle est heureuse de collaborer aux Éditions Platine depuis un peu plus d'un an, ce qui lui permet de faire rayonner des gens passionnés et des projets de tous les horizons!