Nouveau service de télévision à moins de 20 $

0

À compter du 1er mai à la CCAP

Depuis le 1er mars dernier, les entreprises de télédistribution canadiennes doivent se plier à une nouvelle réglementation émise par le CRTC. Elles doivent maintenant offrir à leurs clients un service de télévision de base numérique au prix maximum de 25 $.

Ce que plusieurs ignorent, c’est que cette nouvelle règle touche uniquement les télédistributeurs ayant plus de 20 000 abonnés. La CCAP, qui possède 15 500 clients en télévision, n’était donc pas tenue d’adhérer à cette politique. Elle a néanmoins décidé d’emboîter le pas et offrira à ses membres un nouveau forfait de base numérique à moins de 20 $ à compter du 1er mai 2016.

Maryna Carré, responsable marketing et communications, explique les raisons de cette décision : « Nous avons reçu plusieurs commentaires et questions sur le sujet de la part de nos membres. Même si nous n’étions pas dans l’obligation d’aller de l’avant avec un tel service, c’est vraiment dans un souci de répondre aux demandes et aux attentes de nos clients que nous avons décidé de le faire. »

Est-ce que la CCAP prévoit la migration de plusieurs abonnés vers le nouveau service ? Difficile à dire pour le moment. Mme Carré mentionne cependant que le nouveau forfait à moins de 20 $ pourrait ne pas convenir à tous les types de consommateurs. Il faut spécifier que la base numérique comprendra 181 canaux dont les chaînes généralistes (français et anglais) ainsi que les canaux Stingray, mais aucune chaîne spécialisée. Les clients qui voudront ajouter des canaux devront les prendre à la carte, ce qui risque de devenir onéreux très rapidement selon le tarif de chacune des chaînes choisies. « Très honnêtement, pour quelqu’un qui écoute quelques postes spécialisés, la meilleure option demeure encore nos combos actuels qui seront toujours disponibles. Ce sera à nos clients de choisir ce qui leur convient le mieux selon leurs besoins et leurs goûts. »

Des habitudes de consommation qui changent
Il y aussi un facteur de changement qui amène la CCAP à aller dans ce sens. « Nous sommes conscients que les habitudes de consommation des gens changent. Pour certaines personnes, l’écoute de contenu vidéo se fait de plus en plus sur Internet ou à partir d’une Smart TV. Pensons aussi à des produits comme Netflix qui viennent changer les données dans la façon dont les gens regardent la télévision. C’est évident que nous préférons conserver nos clients en leur offrant un forfait plus petit que de ne plus les avoir du tout. Il faut savoir s’adapter et suivre le mouvement », ajoute Mme Carré.

Dans la même veine, la CCAP a d’ailleurs ajouté à son offre de service dans les derniers mois la plateforme CCAP Go qui permet l’accès au contenu Go de certaines chaînes. La Coopérative travaille aussi à rendre disponible la télévision sur demande pour ses abonnés au cours de l’année à venir.

Pour tous les détails sur le nouveau service de base numérique, rendez-vous sur le site de la CCAP à www.ccapcable.com.

Partagez

À propos de l’auteur