Nouveau point de service en orthophonie et en orthopédagogie

0

C’est au 360 boulevard du Lac, à l’entrée de Lac-Beauport, que l’entreprise Orthophonie de la Capitale et la clinique d’orthopédagogie L’Écriteau ont procédé à l’ouverture, le 20 septembre dernier, d’un nouveau point de service multidisciplinaire conjoint.

Alors que ces services étaient déjà offerts depuis les dix dernières années à Lac-Beauport, il y a dorénavant un point d’accès bien tangible pour les familles de la couronne nord de Québec. « Par le passé, nous desservions la clientèle de Lac-Beauport à domicile ou par le biais du centre communautaire, mais on voulait avoir pignon sur rue pour se rapprocher des gens et rendre nos services plus accessibles à tous », explique Annie Bilodeau, copropriétaire d’Orthophonie de la Capitale.
« Les services en orthophonie et en orthopédagogie sont complémentaires. Avec ce partenariat, nous sommes en mesure de répondre adéquatement aux besoins de chacun. On voit une claire amélioration de l’estime de soi des jeunes que l’on aide. Les plus petits peuvent mieux communiquer leurs idées et leurs émotions et cela a un impact majeur sur leur comportement », stipule Anik Bois, propriétaire de la clinique d’orthopédagogie L’Écriteau.
Les orthophonistes sont spécialisées pour traiter les difficultés de langage oral, de lecture et d’écriture pour une clientèle de tout âge. Ces spécialistes peuvent évaluer, donner des conclusions orthophoniques (ex. : dyslexie, dysphasie) et prodiguer des traitements. Les problèmes de bégaiement et de déglutition atypique sont également traités. « On vient pallier le manque de ressources des écoles en orthophonie et en orthopédagogie. Les jeunes n’entrent souvent pas dans les critères d’admission des établissements scolaires », témoigne Myriam Tremblay, copropriétaire d’Orthophonie de la Capitale. Les spécialistes de ce nouveau point de service travaillent en collaboration avec le personnel des écoles privées et publiques ainsi que des milieux de garde et s’avèrent des ressources de confiance pour plusieurs établissements scolaires de la région de Québec.
« On se déplace aussi en garderie pour travailler en collaboration avec les gens. Notre service d’orthopédagogie est disponible au primaire, au secondaire, au collégial, et pour la clientèle adulte. Nous traitons toutes les problématiques d’attention, d’apprentissage, de lecture, d’écriture et de résolution de problèmes », confirme Anik Bois.

Particularités
Le nouveau point de service près de Lac-Beauport inclura les services multidisciplinaires de deux orthopédagogues, de deux orthophonistes, ainsi que de ceux, au besoin, d’une neuropsychologue. « On travaille aussi en collaboration avec la petite école Vision Lac-Beauport pour ceux qui en ont besoin. On trouve ça primordial d’être situé à l’entrée du Lac et dans une bâtisse où il y avait déjà un service de garde. Nos clients se déplacent parfois jusqu’à Saint-Augustin pour avoir accès à nos ressources », explique l’une des entrepreneures.
Le nouvel établissement est ouvert sept jours par semaine et offre un service d’aide aux devoirs pour combler ce besoin des parents et des jeunes de Lac-Beauport. « Nous misons sur  une prévention rapide. Ce n’est en aucun cas une formule figée et nos intervenants intègrent toujours une dynamique de jeu. Plus on intervient tôt, plus le jeune pourra aborder avec confiance et aisance son cursus scolaire », concluent les propriétaires.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.