Musique de qualité et chaleur humaine au rendez-vous

0

Cantons Culture proposait, le samedi 3 mars dernier, une nouvelle édition de ses concerts du samedi soir. C’est l’octuor montréalais Bellflower qui a littéralement envahi la scène. Les huit musiciens ont également conquis les spectateurs présents, qui leur ont servi une double ovation debout en fin de concert. Encore une soirée musicale de haute qualité et de chaude ambiance à la Grange du Presbytère de Stoneham.

Huit excellents musiciens sur scène
Elle paraissait bien petite la scène de la Grange du Presbytère en ce samedi 3 mars. C’est en effet le groupe montréalais Bellflower et ses huit musiciens qui ont tenu le haut de l’affiche du concert de Cantons Culture. « C’est un groupe assez impressionnant, des musiciens aguerris. Ils proposent une musique jazz, acid-jazz et toutes sortes de choses », prévenait d’emblée André Langevin, de Cantons Culture. Difficile en effet de décrire la musique orchestrale de Bellflower, teintée de multiples sonorités ( classique, groove, électro, pop ), mais avec un fil directeur jazzy. Piano, orgue Hammond, cuivres, guitare et nombre de percussions ont permis au groupe de proposer une musique hétéroclite, mais léchée et travaillée au millimètre. Et sans bouger de son fauteuil de la Grange, la soixantaine de spectateurs s’est vu offrir tout un voyage musical. Parfois en douceur, parfois tout en intensité ou en digression, Bellflower a le don de créer une ambiance et d’emmener le public d’un univers à l’autre: dans la jungle, dans le futur ou dans une prairie ensoleillée. Le public d’amateurs a d’ailleurs rapidement reconnu le talent des musiciens. « J’étais déjà venu pour Pierre Flynn, c’était déjà très bien. Ce soir le groupe est vraiment très bien ! Toute une performance ! La qualité du son aussi… c’est très bon ! », nous déclarait Benoît Cantin, de Stoneham.

Le charme de la Grange opère encore
Dès les premiers morceaux, les applaudissements et les « hourras » ont vite retenti dans les travées de mélomanes impressionnés par la qualité technique et mélodique du groupe. Très vite, c’est une ambiance joyeuse et chaleureuse qui s’est installée dans la salle. « Vous êtes vraiment très très proches ! C’est vraiment cool! », déclarait Em Pompa, la voix et auteure-compositrice de Bellfower, dès le début du concert. Les nombreuses acclamations pour les solos, les échanges et les blagues avec les spectateurs ont visiblement séduit le groupe au sein duquel les membres affichaient tous un large sourire. « C’est malade ! », lâchait-elle encore, avant d’insister en fin de spectacle : « Vous êtes fantastiques ! La vibe est super bonne ! C’est très intime, on vous sent complètement avec nous. C’est le genre d’énergie qu’on aime. C’est un show mémorable et on va se souvenir de ça très longtemps ! ». Le public complétement conquis a récompensé Bellflower d’une première, puis d’une seconde ovation debout, entrecoupées d’un rappel. Encore un groupe d’excellente qualité et encore une très belle soirée à la Grange du Presbytère !
Les mélomanes seront doublement servis prochainement puisque Cantons Culture recevra le Saguenéen Dany Placard, le samedi 31 mars prochain.

Partagez

À propos de l’auteur