Michel Beaulieu dévoile son équipe complète

0

L’ancien maire et candidat Michel Beaulieu avait déjà annoncé le ralliement de Guy Gilbert à ses côtés dans la course à la mairie. C’est le 21 septembre dernier qu’il a présenté les autres membres de Vision Lac-Beauport, rassemblés derrière trois idées directrices : cohésion, consolidation et leadership. Il a également dévoilé les thèmes principaux qu’il souhaite mettre au cœur des priorités de la Municipalité.

Des choix réfléchis
Michel Beaulieu a révélé les noms des cinq autres candidats de son équipe Vision Lac-Beauport. M. Olivier Lefebvre (district 1), Mme Alice Dignard (district 2), Mme Lucie Laroche (district 4), Mme Katy Duclos (district 5) et Me François Girard (district 6) se joignent donc à l’actuel conseiller municipal Guy Gilbert (district 3) pour former l’équipe. Avec quatre hommes et trois femmes, l’équipe a visiblement cherché l’équilibre des genres. Et pour composer sa liste, l’ancien maire disait avoir pris le temps de réfléchir : « Je suis fier de mon équipe ! J’ai maintenant l’expérience de gérer une municipalité et je sais ce que ça prend. Je sais qui choisir. ». Si la personnalité a été un atout pour les candidats, M. Beaulieu explique avoir beaucoup tenu compte des compétences et des expertises de chacun : « Par exemple, je sais que ça prend un avocat. Et François est expert en droit municipal. C’est inespéré d’avoir un gars de ce calibre avec nous ! […] C’est aussi très important d’avoir une professionnelle de l’urbanisme et du développement qui connaît tous les règlements, comme Alice. ».

Mêler expérience et jeunesse
L’une des forces de Vision Lac-Beauport est la volonté de chercher un équilibre dans les personnes choisies, comme l’expliquait Mme Dignard (déjà au côté de M. Beaulieu lors de son mandat) : « On a des personnes qui ont l’expérience en politique municipale. C’est très important de bien connaître les rouages du système. Mais on a aussi des jeunes qui ramènent beaucoup de dynamisme. Le mixte est un atout ! ». Trois des candidats de l’équipe ont déjà siégé sur des conseils municipaux, les quatre autres sont novices mais déclarent vouloir instaurer une nouvelle approche dans le fonctionnement des équipes municipales. « Ce que j’apporte ce sont mes compétences en management et en ressources humaines notamment », expliquait Olivier Lefebvre. « J’apporte des idées neuves, des visions, des tendances modernes ! Je peux amener une belle cohésion dans toutes les équipes municipales », poursuivait-il. Mme Duclos, native de Lac-Beauport et également nouvellement engagée en politique, souhaitait, elle, « agir comme agent de changement », ainsi que « pour s’investir dans une vision familiale à long terme qui préserve la qualité de vie au Lac ». L’ancien maire résumait ses choix en une phrase : « On a une équipe à l’image du Lac ! ».

Le leadership pour « ramener la cohésion»
M. Beaulieu expliquait avoir construit son équipe afin de répondre à trois problématiques dont il a fait son slogan : « Ces dernières années, on a manqué de cohérence, de cohésion et de leadership. Et c’est avec le travail d’équipe qu’on ramène ça ! ». Selon ses candidats, c’est principalement le leadership de l’ancien maire qui les a convaincus de s’engager avec lui, comme le résumait M. Lefebvre : « Michel sait à la fois garder l’équipe centrée, écouter tout le monde et prendre en charge la meilleure décision. ». Du leadership, Michel Beaulieu dit aussi être allé en chercher en recrutant l’ancienne athlète olympique Lucie LaRoche. « Lucie, c’est toute une trouvaille ! Elle est née ici et a aussi vécu à Toronto. Elle connaît tous les rouages des grandes villes. Elle a un grand leadership et elle correspond parfaitement à l’ADN du Lac-Beauport. » L’ancienne championne de ski abondait dans le même sens : « Le Lac-Beauport ce sont mes racines, alors je prends cet engagement vraiment à cœur ! […] Je suis emballée car je représente l’ADN du Lac-Beauport : la famille, le plein air, le sport. Et je veux qu’on garde ce cachet, cette qualité de vie. ».
« Consolider les acquis » et mieuxcommuniquer
Les thèmes de campagne développés par Vision Lac-Beauport s’articulent principalement autour de deux problématiques que l’équipe Beaulieu déclarait vouloir mettre au centre de sa politique : mettre en place une meilleure communication au sein de la Municipalité et garder un développement raisonné et durable de la ville.

C’est à l’unisson que les candidats répétaient qu’une de leurs priorités était de « consolider les acquis », concept que Michel Beaulieu expliquait ainsi : « On ne veut pas développer en grand, mais consolider ce qu’on a. ». Il s’agit pour lui de commencer « par construire les terrains vacants » plutôt que de choisir l’étalement urbain et de travailler « à la pérennité du Saisonnier et des Sentiers du Moulin ». L’équipe souhaite aussi garder un œil très attentif au RCI dont l’ancien maire souhaite voir « redéfinir les grandes règles pour un développement sain respectant les prises d’eau de la Ville de Québec ».

M. Beaulieu souhaite également améliorer la communication de la Municipalité : « Nous allons restructurer et améliorer le site Web. Nous souhaitons également plus de proximité avec les conseillers municipaux ». Oliver Lefebvre estimait, lui, « qu’il est important que les citoyens soient mieux informés et éduqués sur les grands dossiers comme, le RCI, afin que chacun prenne conscience des enjeux ».

Partagez

À propos de l’auteur