LO et la fascination de l’eau

0

Artiste en vedette à la Galerie Zen

Artiste permanent à la Galerie Zen depuis son ouverture, Laurent Torregrossa — alias LO — y est présenté en vedette, tout l’été. Au menu, des toiles d’inspiration nautique plus vraies que nature, et sa toute dernière découverte  : le « chromadepth art  ». Il s’agit d’un « procédé chromatique de la mise en espace-profondeur  » qu’il est possible de voir à condition de porter des lunettes spéciales. On peut apprécier sa première œuvre réalisée selon cette technique à la galerie de Lac-Beauport, durant son exposition, qui se terminera à la fin août.

« J’aime cette galerie et son emplacement, c’est ouvert, aéré  », observe-t-il à propos des lieux. Reconnu pour son style réaliste et hyperréaliste, on peut admirer un plus grand nombre de toiles signées par l’artiste franco-canadien mis à l’avant-plan en août. Sa passion pour l’art remonte à bien longtemps. « Depuis toujours, j’adore dessiner. Maintenant, j’utilise tout ce qu’il me faut pour les mettre en couleurs et les rapprocher de la réalité  », explique-t-il. Pinceaux, aérographes, doigts, éponges, tous les moyens sont bons pour en « arriver à ses fins  ». Les inspirations de cet homme au pied marin ne sont pas du tout fortuites. « J’ai beaucoup navigué dans la vingtaine, j’étais toujours en mer.  » Racontant qu’il avait alors beaucoup de temps pour lui, c’est là qu’il a commencé à dessiner. « Et je n’ai jamais arrêté depuis.  »

Les détails et la minutie font partie intégrante de ses œuvres. « J’aime bien peindre des choses complexes  : le bois, la coque, les winchs, les cordes, les mâts, les voiles, l’eau et ses reflets.  » S’il est réputé pour ses scènes en mer et ses bateaux, il se laisse guider par d’autres thématiques, à l’occasion. « Récemment je suis allé à Ottawa. Il a plu et ça a rendu la ville chatoyante, avec beaucoup de reflets. Je trouvais ça beau, donc je l’ai peint.  » Malgré ce contraste avec ses paysages habituels, un élément reste au cœur de son inspiration  : l’eau et sa réflexion.

Ses projets
Au programme pour toute la belle saison, LO « peint, peint et peint  ». Presque toujours dans son atelier, et à l’extérieur par exception. Ayant constamment plusieurs toiles en progression, il affirme pouvoir consacrer jusqu’à 150 heures par œuvre. « C’est difficile à quantifier, car je dirais que ça symbolise aussi la somme de mes expériences.  » Depuis le 3 août, LO est également en exposition à la Galerie d’art Christine Genest, à Cap-Santé, jusqu’au 30 septembre. Résident de Cap-Rouge, cet endroit représente pour lui « la campagne en ville  », d’une agréable « tranquillité  » sans compter, bien sûr, la « proximité avec le fleuve  » ! Il projette sous peu de partir « à la découverte de l’art à travers tout le Canada  », afin de voir ce qui se fait ailleurs dans le pays.

lographiste.com

Partagez

À propos de l’auteur

À l’affût des dernières nouvelles et tendances de tous horizons, Malory se fascine pour la communication et l’univers médiatique. C’est d’ailleurs dans ce domaine qu’elle a fait ses études universitaires. En plus des Éditions Platine, pour qui elle travaille depuis 2013, elle compte notamment TVA et TéléMag à sa feuille de route. Les défis constituent sans contredit son principal carburant.