Les Échos de l’Écho

0
287 km de bitume à dévorer en équipe

Pour sa 4e édition, le RelaisXtrême devient le MégaRelais Madame Labriski. Les 16 et 17 septembre prochains, les accros, mordus et assoiffés de course à pied pourront participer à un événement haut en couleur.

Une course gourmande originale qui invite à se dépasser
Le MégaRelais Madame Labriski, c’est plus qu’une simple course, c’est un événement enlevant de course à pied en équipe qui se déroule sur 24 heures (jour et nuit). Ce défi s’effectue en équipe de 4 à 6 coureurs pour les affamés de dépassement ou en équipe de 7 à 12 coureurs pour tous les amoureux de la course à pied. Un seul coureur par équipe est sur le parcours. Les coureurs font la transition aux endroits identifiés tout au long du parcours.

Un trajet exceptionnel
Sur un trajet d’environ 287 kilomètres, les coureurs traverseront plusieurs municipalités de la MRC de La Côte-de-Beaupré, 9 municipalités de la MRC de La Jacques-Cartier et parcourront plusieurs kilomètres dans la MRC de Portneuf. Ils découvriront également plusieurs des arrondissements de la Ville de Québec. Les coureurs termineront leurs parcours sur le magnifique site du domaine Cataraqui où un repas chaud les attendra.

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT : MegaRelaisLabriski.com

Lancement de la campagne de financement pour la Fondation Mira!

La clinique Optométrie Charlesbourg et les cliniques Zieuté optométristes se joignent à la Fondation Mira et amorcent une levée de fonds dans le but d’offrir un chien-guide à une personne de la région de Québec. L’objectif de la collecte est de 30 000 $, soit le coût pour l’élevage et la formation d’un chien-guide.

Événement de lancement
Afin de sensibiliser la population aux défis que relèvent chaque jour les non-voyants ou les gens dont la vision est fortement limitée, un événement avait lieu dans le mail du Carrefour Charlesbourg, du 12 au 15 avril 2017. Plus de 1500 personnes sont venues rencontrer les bénévoles de la Fondation Mira qui animaient, avec quelques chiens MIRA, le kiosque mis en place. Différentes activités permettaient d’expérimenter ce que vivent les gens ayant besoin d’un chien-guide. C’était pour nous une belle façon de lancer cette collecte de fonds, conclut Dre Gauthier, co-propriétaire des cliniques Zieuté optométristes. L’événement a permis de recueillir près de 4 000 $, ce qui constitue un très bon départ pour la campagne de financement lancée. Les organisateurs aimeraient remercier les bénévoles qui ont été présents pour leur dévouement et toutes les personnes ayant pris quelques minutes afin de venir rencontrer l’équipe durant l’événement. Vous avez fait de ce lancement un beau succès!

Une cause importante
« En tant qu’optométriste, nous savons à quel point la vue est précieuse et nous voulions depuis
longtemps faire quelque chose pour les gens que nous ne pouvons aider dans notre clinique », souligne d’entrée de jeu Dre Marie-France Rioux, optométriste associée et l’une des fondatrices de la clinique Optométrie Charlesbourg. Le versement d’une partie des profits des cliniques ainsi qu’une collecte de dons en argent auprès de la population, d’anciens téléphones cellulaires et de cartouches d’imprimante vides constitueront le fonds qui sera versé à la Fondation Mira.

Une action régionale
« Nos cliniques desservent essentiellement les familles avoisinantes et pour nous cette proximité est importante », commente Dr Francis Gaudreault, optométriste associé chez Optométrie Charlesbourg et aux cliniques Zieuté optométristes. « Ainsi, nous voulions que nos dons puissent aider quelqu’un de la grande région de Québec et c’est l’entente que nous avons conclue avec la Fondation Mira.»

 

Résultats financiers 2016 de la Caisse populaire Desjardins de Charlesbourg 

Monsieur François Bergeron, directeur général de la Caisse, Monsieur Raymond Gouge, président du conseil d’administration ainsi que les membres du CA ont accueilli les membres lors de l’assemblée générale annuelle de la Caisse populaire Desjardins de Charlesbourg qui s’est tenue le 24 avril au campus Charlesbourg du Cégep Limoilou.

C’est sous le thème, « au cœur de votre vie » et avec beaucoup de fierté qu’ils ont présenté les excellents résultats de la Caisse. Au terme de son exercice financier de 2016, la Caisse populaire Desjardins de Charlesbourg  affiche des excédents d’exploitation de 9,7 M$.  L’actif a augmenté de 4,6 % pour s’établir à 2,12 G$, comparativement à 2,03 G$, au 31 décembre 2015. Le portefeuille global des prêts a augmenté de 0,5 % et s’élève à 1,73 G$.  Quant au portefeuille d’épargne, il a crû de 5,1 %, par rapport à 2015, pour s’élever à 1,84 G$.
Cette solide performance a permis à la Caisse de poursuivre sa mission et son engagement en engageant 1,4 M$ en 2016 pour appuyer les initiatives de quelque 350 organismes ou organisations dans les différents secteurs de Charlesbourg, comme la réfection du parc des Fondateurs à Stoneham, la mise en lumière du Moulin des Jésuites ou les 24h du Lac Archibald. En 2016, la Caisse a entamé des démarches afin de réduire son empreinte écologique et de devenir une caisse carboneutre. Elle a également remis des avantages exclusifs aux membres d’une valeur de près de 500 000 $. Finalement, elle a remis 75 000 $ en bourses d’études et d’encouragement à ses membres jeunesse.

« Notre caisse a su se démarquer dans un environnement de plus en plus compétitif. Elle a été en mesure de répondre aux besoins évolutifs de ses membres, particuliers comme entreprises, tout en jouant pleinement son rôle de leader socio-économique, a déclaré le président de la Caisse M. Raymond Gouge.  Grâce à la constitution d’un Fonds de développement de 100 M$, annoncé par le président du Mouvement Desjardins, les caisses de notre région disposent désormais d’un levier additionnel pour faire émerger des projets novateurs ayant des retombées d’affaires positives pour nos collectivités. C’est une autre façon pour nous de contribuer à enrichir la vie des personnes et des communautés. »

Faits saillants de l’exercice
Excédents d’exploitation de 9,7M$
Portefeuille de prêts de 1,73 G$
Portefeuille d’épargne de 1,84 G$

Une coopérative engagée
1,4 M$ engagés dans la communauté en appui à des projets stimulants
75 000 $ en bourses d’études et d’encouragement

 

Forum culturel Vivre la culture en Jacques-Cartier

La deuxième édition du forum culturel Vivre la culture en Jacques-Cartier, qui aura lieu le 25 mai prochain à l’Hôtel Valcartier, sera coparrainée par M. Mathieu Drouin, vice-président du Village Vacances Valcartier et Mme Mélanie Grenier, directrice de l’ensemble Jeux d’Archets Suzuki.

Les parrains
« C’est avec un grand plaisir que j’ai accepté l’invitation de la MRC. Les secteurs du tourisme et de la culture, quand on y pense, sont étroitement liés. Tous deux contribuent au dynamisme d’une région et représentent des atouts importants à son développement », a déclaré M. Mathieu Drouin, vice-président, commercialisation et expérience client du Village Vacances Valcartier.

Pour sa part, Mme Mélanie Grenier se disait très honorée de coparrainer le forum culturel 2017 « puisque l’événement offre une tribune aux différents acteurs culturels du milieu où je vis et œuvre à transmettre mes connaissances de la musique aux plus jeunes ». Mentionnons d’ailleurs que Mme Grenier a reçu une double récompense au gala reconnaissance les Étoiles de La Jacques-Cartier en 2014, dans les catégories Mise en valeur de la culture et Personnalité culturelle.

Un forum ouvert à tous!
Ouvert à tous ceux qui œuvrent dans le secteur de la culture, du tourisme, des affaires et du monde municipal de même qu’aux amateurs de culture, le forum représentera une belle occasion pour les participants de venir s’outiller, s’inspirer et partager.

Pour seulement 35 $, repas du midi inclus, ils auront droit à des présentations sur des projets inspirants, à un nouveau réseau de contacts et à une visite exclusive du nouvel Hôtel Valcartier. La programmation complète sera dévoilée sous peu.
Rappelons que les différentes animations du forum, financées en partie dans le cadre d’une entente de développement culturel conclue entre la MRC et le ministère de la Culture et des Communications, permettront de poursuivre la réflexion sur le rayonnement de la culture en région.

Tous les détails au www.mrc.lajacquescartier.qc.ca

 

Soirée hommage et reconnaissance des bénévoles 2017

La Municipalité de Lac-Beauport a tenu sa 32e soirée des bénévoles au Centre de ski Le Relais le 27 avril dernier pour remercier et souligner la précieuse implication de plusieurs citoyens et l’impact positif de leurs actions pour le bien-être et la qualité de vie de la communauté. Près de 150 bénévoles actifs dans la communauté étaient présents.

La mairesse de la Municipalité de Lac-Beauport, Mme Louise Brunet, a souligné l’importance de l’implication bénévole : «Le fruit collectif du travail investi par les bénévoles de Lac-Beauport rehausse la qualité de vie. J’invite tous mes concitoyens et concitoyennes à reconnaître le rôle crucial que vous jouez comme bénévoles au sein de notre collectivité ». Le conseiller municipal responsable du sport, des loisirs, de la culture et de la vie communautaire, M. Guy Gilbert, a pris la parole afin de partager les résultats d’un sondage mené auprès de trois cents résidents démontrant l’importance du sport et des loisirs dans l’identité de Lac-Beauport. De plus, les organismes de la municipalité ont été informés que la politique de reconnaissance sera améliorée afin de « respecte[r]davantage l’esprit de notre communauté ».

Bénévoles à l’honneur
Le conseil municipal a honoré trois bénévoles, soit Pascal Garcia, président de l’Association nautique du Lac-Bleu, au volet culturel et communautaire, Martin Roy, président du Club de ski Le Relais, au volet sportif, et finalement Armand Ferland, administrateur de la Corporation Cité Joie Inc., pour le grand prix de la soirée, le prix distinction.

 

Meilleure saison des trois dernières années !

La Station touristique Stoneham et le Mont-Sainte-Anne terminent idem avec leur meilleure saison sur les trois dernières! Les stations expliquent principalement ce succès par une hausse de 15 % sur la vente de billets journaliers. Alors que la région de Québec peut se vanter d’avoir été la plus choyée de la province au niveau des conditions de neige et de la température cette saison, ce contexte favorable a suscité plus de visites journalières et plus de séjours de la clientèle de l’extérieur.

Tarifs inchangés pour 2017-2018 !

L’hiver dernier, une toute nouvelle offre de service a été mise en place. La MRC de La Jacques-Cartier, gestionnaire du TCJC, est bien consciente que les modifications apportées aux parcours et que l’arrivée d’un nouveau transporteur ont demandé une adaptation et une souplesse du côté des usagers. « Maintenir la tarification actuelle s’avère une façon pour la MRC de remercier la clientèle de son appui et de sa fidélité, elle qui a toujours été au cœur du développement du TCJC », a indiqué la préfet de la MRC de La Jacques-Cartier, Mme Louise Brunet.

Rappelons que la nouvelle offre de service, qui propose deux parcours express pour chacune des municipalités desservies,  propose maintenant des départs en direction de la région de La Jacques-Cartier, sans oublier la quinzaine de départs offerts à Lac-Beauport sous forme de boucle et le maintenant incontournable Wifi gratuit à bord de tous les autobus.

Pour plus d’informations, consultez le tcjacquescartier.com ou retrouvez le TCJC sur Facebook.

Course pour encourager l’équipe 244

Le 27 mai prochain, une course de 5 km se déroulera au parc des Moulins, localisé au 8191 avenue du Zoo. Deux volets seront offerts aux participants : familial et sportif. Les frais d’inscription de 10 $ peuvent être réglés auprès de Cap Fémina-team 244 ou des étudiants PEI de l’École des Sentiers. Rendez-vous à 9 h à l’entrée !

Pour info : brigitteetclaudie.capfemina@gmail.com

Partagez

À propos de l’auteur

Amélie est titulaire d'un baccalauréat en communication publique décerné par l'Université Laval. Elle a complété ses études avec le profil international en étudiant une session à Sydney, en Australie. Par la suite, la réalisation de huit contrats enrichissants dans des organisations publiques et privées lui ont permis de découvrir une passion oubliée pour la rédaction. En 2014, elle décidait de se lancer à son compte pour réaliser son rêve, soit celui d'écrire pour gagner sa vie. Elle est heureuse de collaborer aux Éditions Platine depuis un peu plus d'un an, ce qui lui permet de faire rayonner des gens passionnés et des projets de tous les horizons!