L’enseignement supérieur au cœur des discussions

0

C’est le 20 septembre dernier que Véronyque Tremblay a convié la population à rencontrer sa collègue Hélène David, ministre de l’Enseignement supérieur, au restaurant Sagamité de Wendake. Plusieurs étudiants ont eu l’occasion de questionner la ministre concernant des enjeux publics d’importance.

« Les collèges et les universités doivent répondre aux besoins énormes des employeurs. Les programmes techniques ont trop longtemps été négligés par le passé », a d’abord précisé la ministre. Mme David a ensuite affirmé que les offres d’emploi pour les métiers de techniciens dans les « domaines de la santé et de l’aéronautique » figurent parmi les plus recherchés.
« On a besoin de main-d’œuvre et on se doit d’accueillir beaucoup d’étudiants internationaux. Le défi est aussi de promouvoir les collèges et les universités en région. On ne veut pas que ceux-ci s’appauvrissent », a témoigné Hélène David, concernant la rareté de la main-d’œuvre dans certains secteurs.
Lors de cette soirée, une étudiante universitaire a fait mention de la situation préoccupante des étudiants internationaux qui abandonnent leurs études au Québec, en raison d’une intégration inadéquate. La ministre a indiqué qu’il fallait un plus grand financement des bureaux d’aide à l’intégration et que les communautés d’accueil de ces étudiants doivent être mieux sensibilisées à leur situation.

Violences sexuelles
Un autre étudiant a demandé à la ministre comment le gouvernement allait s’y prendre pour lutter contre la violence sexuelle sur les campus. Mme David a répondu que la prévention demeure un axe stratégique principal, notamment en ce qui concerne « la notion de consentement ».
La ministre a aussi expliqué que son plan implique un meilleur encadrement des soirées d’initiation universitaire avec « des étudiants vigiles responsables de prévenir les incidents » et la « signature d’un contrat de responsabilité » par les associations étudiantes organisant ces évènements. « Les établissements d’enseignement supérieur sont aussi maintenant tenus par la loi de s’impliquer dans ce dossier », a confirmé Hélène David.

Dossiers de comté
La députée Véronyque Tremblay a rappelé les projets d’envergure touchant son comté, comme le réaménagement de la portion sud de l’autoroute Laurentienne, en 2021. « Ces travaux aideront à la fluidité de la circulation. Nous travaillons aussi sur l’amélioration du transport en commun », a affirmé la députée.
Mme Tremblay a également souligné le recrutement de deux nouveaux médecins au GMF Loretteville. « C’était l’un de mes engagements électoraux majeurs. On sent une différence, mais le travail n’est pas terminé. Je veux d’autres médecins dans le comté », a ensuite confirmé Véronyque Tremblay.
De la grande visite
Au terme de son souper, Mme Tremblay s’est réjouie de la participation de plusieurs étudiants. Elle a aussi souligné qu’elle alternera entre ses traditionnels déjeuners et ce type de soirée, dans l’optique de « rejoindre le maximum de citoyens ». Elle a finalement mentionné que le premier ministre Philipe Couillard s’est montré très intéressé à venir rencontrer les citoyens de Chauveau, lors d’un prochain évènement. La date de cette participation reste à confirmer.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.