Le tourisme : « moteur économique important » du Québec

0

La députée de Chauveau était présente au déjeuner en compagnie de la ministre du Tourisme du Québec, Mme Julie Boulet. Celle-ci a détaillé sa vision du développement touristique provincial, tout en répondant aux questions et commentaires des citoyens présents, lors de l’activité qui s’est déroulée au restaurant Batifol. 

La ministre a qualifié de « terrain de jeu pour la Capitale-Nationale » le secteur du comté de Chauveau. « Le tourisme de plein air et d’aventure sont les plus en croissance à travers la planète », a précisé Julie Boulet.

« Le touriste veut vivre une aventure complète. Quand on lui présente une offre touristique complémentaire à d’autres produits, c’est à ce moment qu’on peut en faire un ambassadeur », a affirmé Mme Boulet.

L’élue a aussi détaillé l’importance du secteur touristique pour le Québec. Le tourisme génère, annuellement, des recettes de l’ordre de 14 milliards de dollars.

363 000 emplois, environ 10% des emplois au Québec, proviennent de cette industrie. À Québec, 2 700 entreprises misent sur l’exploitation de ce secteur.

« On est bons et performants, mais la concurrence est vive et intense partout sur la planète. Nous avons des défis à relever pour demeurer parmi les meilleurs », a ajouté Julie Boulet.

« La faiblesse actuelle du dollar, la baisse du prix du pétrole et les célébrations du 375e anniversaire de la Ville de Montréal » sont ciblés par la ministre comme des éléments encourageants pour le tourisme.

Citoyens proactifs

Plusieurs citoyens ont proposé des initiatives afin de bonifier l’essor du secteur touristique. Un entrepreneur de la région souhaiterait l’alternance des semaines de relâche entre les différents établissements scolaires de la région, afin d’éviter d’intensifier inutilement la concurrence en période de fort achalandage. La ministre a répondu que cette suggestion est encore à l’étude.

Thierry Paquet, étudiant, a pour sa part souligné l’intérêt touristique considérable que sont, depuis quelques années, les compétitions de jeux vidéo « E-Sports ».

Ce citoyen a témoigné d’un possible manque à gagner de la région de Québec dans ce secteur, alors que ces joutes virtuelles en direct peuvent mobiliser jusqu’à des milliers de personnes.

Mise au point 

Au lendemain de l’adoption d’une loi spéciale forçant le retour au travail des employés du milieu de la construction, la députée Véronyque Tremblay a résumé brièvement les choix du gouvernement du Québec concernant ce dossier.

« On veut laisser les deux parties négocier ensemble. Les travailleurs vont retourner sur les chantiers dès demain, mais auront encore cinq mois pour négocier en compagnie d’un médiateur », a-t-elle détaillé.

« L’économie du Québec, c’est majeur », a ajouté la députée, en référence aux coûts de l’ordre de 45 millions de dollars engendrés par chacune des journées de grève. Les employés auront dès maintenant une augmentation salariale de 1,8%.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.