Le réveil du printemps

0

Au Québec, le climat change drastiquement au fil des saisons. Chacune des saisons, toutes différentes les unes des autres, donne l’occasion d’assister à un spectacle de la nature sans cesse renouvelé.

L’automne et son été indien offrent de splendides paysages grâce aux couleurs flamboyantes des forêts. C’est la période idéale pour se balader en forêt… Octobre, et surtout novembre sont des mois où les feuilles tombent, où les jours raccourcissent et le froid s’installe, entre pluie et vent. C’est le temps de garder le moral et se cocooner ! L’hiver recouvre les paysages de son tapis blanc petit à petit en fin d’année. En janvier et février, la température a parfois des sautes d’humeur, mais c’est aussi le temps des sports d’hiver et de la pêche sur glace ! En mars, il faut s’attendre encore à de bonnes chutes de neige, mais le temps s’adoucit et on se prépare pour les visites à la cabane à sucre. Miam !
A l’équinoxe de printemps, un nouveau cycle recommence… Alors, les jardiniers s’empressent de faire leurs semis de poivrons et de tomates à l’intérieur. D’avril à mai, la neige peut encore tomber et dans les jardins, et les signes du passage de l’hiver sont encore bien présents. La saison hivernale étant plus froide, elle nous paraît être la saison la plus longue. Et chaque année, nous semblons avoir oublié que l’été va arriver, que les brins d’herbes vont pousser et les arbres bourgeonner. Et puis, très rapidement, en l’espace de quelques semaines, la neige va disparaître, le sol va s’égoutter, les feuilles des arbres vont apparaître. Nous allons voir la nature éclore de nouveau et redécouvrir des paysages verdoyants. Le printemps est bien là ! Profitez-en pour observer dans le ciel le vol bruyant des oies sauvages, partez à la campagne admirer les vergers en fleurs, ou encore allez écouter sur la rive le craquement des glaces qui recouvrent le fleuve. De retour de balade, vous pouvez prendre le temps de planifier les améliorations de vos aménagements paysagers et vos travaux de jardinage de la saison à venir. Alors bien organisé et sans se presser, le plaisir sera de mise pour faire l’entretien printanier des pelouses que l’on aère et regarnit, de désherber les massifs plantés et recouvrir de paillage si cela n’a pas été fait à l’automne. En mai, avant le débourrement des arbres, c’est le temps de redresser et de tuteurer les arbres courbés par le poids de la neige hivernal. C’est le moment aussi pour appliquer sur les bourgeons des arbres infestés (notamment les fruitiers) de l’huile de dormance en veillant à procéder tôt le matin pour préserver les insectes bénéfiques.
L’hiver qui s’étend nous fait presque oublier qu’on pourra bientôt se mettre les deux pieds dans l’eau et prendre un cocktail sur notre terrasse au soleil ! Et oui, chers lecteurs, soyez patients et vivez pleinement chaque moment : après le printemps, l’été revient…

Partagez

À propos de l’auteur