Le chalet de services des Sentiers du Moulin

0

La première pelletée de terre lançant la construction du nouveau chalet de services des Sentiers du Moulin a été effectuée le 1er mai.

Une salle de fartage, un espace de location d’équipements, un bloc sanitaire avec des douches ainsi qu’un espace de restauration seront hébergés dans la nouvelle bâtisse. Le coût des travaux s’élèvera à 2,6 M $. La facture sera divisée à parts égales entre la Municipalité et le gouvernement québécois.
« On travaille depuis 2010 pour avoir un nouveau bâtiment de services. L’ancien était rendu à sa fin de vie. Il est d’ailleurs parti en fumée puisqu’il a servi de pratique d’incendie, le 29 avril, a précisé Philippe Carrier, président de la Société des Sentiers du Moulin. « Nous avons une augmentation de la clientèle, autant pour les sports d’hiver que d’été. Nous avons donc besoin davantage d’espace pour accueillir nos membres, mais aussi nos visiteurs. »
Le chalet de services devrait être prêt pour le début de la prochaine saison de ski de fond.

Financement
Si le projet était sur la table depuis 2010, il a fallu l’élection de Michel Beaulieu à titre de maire afin de faire débloquer le dossier. « Le conseil municipal croit totalement à la viabilité de ce projet. Ça n’a pris que cinq mois afin d’effectuer la première pelletée de terre », a plaidé Philippe Carrier. Quant au maire Beaulieu, il n’a pas caché sa volonté de faire rayonner les Sentiers du Moulin aux quatre coins de la planète. « Quand nous avons une volonté politique et un conseil uni pour une cause, ça va rapidement. Nous devions faire l’effort d’avoir un règlement d’emprunt afin d’égaler les 1,3 M $ du gouvernement provincial. Il y a dorénavant une harmonie, une cohésion au conseil municipal. En plus de favoriser des décisions rapides, ça fait débloquer les dossiers. »
Le rayonnement des Sentiers du Moulin dépasse désormais les frontières du Québec.
« Nous sommes connus sur la scène canadienne. Nous nous retrouvons dans des magazines un peu partout en Amérique du Nord, dont au Vermont. Je sais aussi qu’on commence à parler de nous en Europe. Nous sommes donc prêts à nous démarquer. Avec le conseil d’administration en place, les planètes sont alignées pour un succès sans précédent. Surveillez-nous, on s’en vient! », a prévenu le maire.

En bref
Le nombre de membres pour le vélo de montagne est rendu à 900; une augmentation de 40% par rapport à l’année dernière… « Pour la première fois, nous avons réalisé des surplus financiers avec le ski de fond », s’est réjoui Philippe Carrier.

Partagez

À propos de l’auteur