Le célèbre Pierre Flynn à la Grange du Presbytère

0

C’est avec une fierté notable que Frédéric Poitras, coordinateur de Cantons Culture, a présenté, ce 21 octobre 2017, le concert du mois et le célèbre auteur-compositeur- interprète Pierre Flynn. C’est une Grange du Presbytère bourrée à craquer de fans qui lui ont réservé un accueil des plus chaleureux et une ovation finale soutenue. Un public de connaisseurs heureux d’avoir la chance de voir Monsieur Flynn dans une salle si intime. 

Plus qu’attendu!
« Ça fait des jours qu’on refuse des gens. On aurait pu remplir la Grange trois fois! », nous déclarait, ravi, Frédéric Poitras. L’affluence de ce samedi soir démontrait déjà que cette soirée de Cantons Culture était placée sous un signe particulier. En effet, une centaine de personnes avaient rempli la salle et s’étaient pressées pour avoir la meilleure place. « C’est le fun de voir autant de monde! », déclarait d’emblée M. Poitras à l’assistance. « Après 6 ans d’existence, c’est une soirée spéciale pour Cantons Culture. Je le prends comme une récompense du travail accompli. C’est grâce à vous qu’on peut organiser des spectacles de qualité ! », ajoutait-il. Dès l’annonce de son nom c’est un tonnerre d’applaudissements qui s’abattait sur Pierre Flynn pour lui souhaiter la bienvenue à Stoneham.

Le côté intime de la force
C’est donc devant un public déjà conquis que l’artiste bien connu des Québécois a pu déployer son talent et son charisme. Et c’est dans la plus simple expression de son art – accompagné du seul autre musicien multi-instruments, Jean-Luc Huet – que l’artiste s’est produit. Parfois à la guitare, le plus souvent au piano, M. Flynn laissait surtout la place à sa voix. Sur le registre intimiste, auquel se prête si bien la Grange, et piochant dans toutes les époques de son répertoire, il ravissait l’assistance de très belles versions de morceaux comme Croire  ou Possession. L’artiste faisait chanter un public connaissant ses textes par cœur et se sentant si proche qu’il entamait souvent un dialogue impromptu avec son idole.

« Un nom du Grand Livre »
C’est incontestablement un spectacle de grande qualité que Cantons Culture a proposé à une assistance de connaisseurs qui a su en profiter pleinement ! Et c’est une ovation debout soutenue qui a accompagné la fin du spectacle. « Pierre Flynn, c’est toute mon époque! », s’exclamait à la volée un spectateur vibrant de plaisir, après le rappel. « On a des grands noms tous les ans », résumait Frédéric Poitras. « Mais c’est la première fois qu’on a un vieux loup comme ça. C’est Pierre Flynn quand même! Un nom du Grand livre! ». Cantons Culture a donc incontestablement frappé un grand coup avec ce concert majeur, marqué d’une pierre blanche sur son palmarès. C’est le groupe Raton Lover qui prendra possession de la Grange du Presbytère, le 18 novembre prochain. Avis aux amateurs !

Partagez

À propos de l’auteur