L’automne au jardin

0

Pour créer un environnement festif à l’automne, débutons par placer quelques potées ou corbeilles de fleurs en pots vendues à bon marché, telles les chrysanthèmes d’automne et les asters. Placées en pleine terre, elles dureront plus longtemps de manière autonome. Tout comme les choux décoratifs qui s’épanouiront avec la fraîcheur de la saison.

À la rentrée, il est d’usage de faire de la taille, afin de mieux définir les platesban des et la forme des végétaux. Ce sera peut-être l’occasion de diviser des vivaces et de faire de l’espace entre les variétés pour encore plus de clarté dans l’aménagement. En plus de tailler les bordures, c’est l’occasion de profiter d’un jardin rafraîchi pour les derniers jours de l’année. Votre aménagement sera d’autant plus prêt pour la saison prochaine. Ce sera aussi l’occasion d’étendre une couche de compost autour des végétaux.

L’automne est aussi le temps de profiter de l’éclatant vert des conifères et de la structure des arbustes. Les fleurs ont pour la plupart tiré leur révérence. Pourtant, il existe des vivaces éclatantes au mois d’octobre. Parmi ces belles automnales qui réservent leur beauté pour les jours froids, on retrouve des vivaces hautes en couleurs !

VOICI CELLES À UTILISER DANS VOS PLATESBANDES ET QUI SONT RUSTIQUES :

Chelone Obliqua ou Galane (H : 90 cm). Forme après plusieurs années de beaux massifs au feuillage vert foncé et lustré. Elle nous réserve ses fleurs en forme de tête de tortue en septembre et octobre. Lui réserver un sol riche et humide.

L’Aster de Nouvelle Angleterre (H : 90 cm). Florifère connue au naturel dans les prés fleuris. À utiliser en association avec d’autres vivaces car le pied de la plante se dégarnit au fil de la saison.

Une grande vivace éclatante à l’automne est bien sûr l’Hélénie automnale (H : 1-1,5 m). Lorsque octobre est doux, elle peut fleurir jusqu’en novembre. Idéale en prés fleuris ou aux abords de bassins.

Une plante magnifique et remarquable est la géante Rudbeckie Herbstsonne (Rudbeckia nitinia Herbstsonne). Utilisée en grand massif et en fond de plate-bande, ses cônes noirs dressés vers le ciel sont entourés de ligules jaunes. Cette Rudbeckia apprécie un sol bien drainé.

Parmi les autres préférées, on retrouve : l’orpin remarquable Sedum spectacle, (H : 40-50 cm). Un grand classique qui prend une teinte de rose et d’orange cuivré. Une plante qui tolère aussi la sécheresse.

Une plante originale pour l’ombre : le Cimifuga. Une vivace élégante au feuillage sombre et qui, tout comme le coeur saignant « luxuriant », tolère les endroits tamisés et un sol riche et humide.

Au soleil, on retiendra : le Coréopsis Early sunrise, la gaillarde et la petite scabieuse qui ajoutera une touche de légèreté à vos platesbandes grâce à ses fleurs aux pétales ondulés et frangés qui s’élèvent grâce au dessus du feuillage.

L’automne est également le moment d’arroser copieusement vos conifères et d’étendre de la chaux sur le gazon, en plus d’apporter une couche de compost aux endroits pauvres. Cette technique écologique va aider à améliorer le pH souvent trop acide. La chaux a une action longue et bénéfique au cours de l’hiver. Vous pourrez semer sur les endroits qui ont reçu un terreautage après le 15 juin de l’année prochaine.

Bon jardinage !

Partagez

À propos de l’auteur