L’activité Cours après moi de passage à Lac-Beauport

0

Pas moins d’une centaine de participants célibataires de tous âges ont participé à  l’activité Cours après moi, une randonnée de groupe se déroulant sur les pistes des Sentiers du Moulin, à Lac-Beauport, le 3 février. À l’aire où les applications mobiles abondent, ces personnes ont plutôt opté pour une expérience sportive de plein air, sous le signe de la simplicité, afin de rencontrer la perle rare.

C’est alors qu’elle était elle-même célibataire, il y a trois ans, que Judith Savoie a organisé la première activité Cours après moi. Elle y a rencontré son partenaire de vie François Asselin. Depuis ce moment, le couple a multiplié l’organisation d’activités sportives de groupes dans la région de Québec, telles que des randonnées en vélo, de la course à pied et des parties de badminton, de volleyball de plage, et de tennis. «J’avais décidé de prendre mon célibat de manière positive. J’aime faire du sport et j’avais déjà une expérience dans le milieu événementiel », explique Mme Savoie.

« Nous proposons toujours un environnement propice aux belles rencontres. Bouger en groupe et rencontrer des gens fait du bien à la santé mentale et physique », relate l’organisatrice. Chaque activité débute avec une ronde de discussions, afin de créer des liens initiaux entre les participants. Pour l’activité de randonnée aux Sentiers du Moulin, ils étaient âgés de 28 à 67 ans.

Les organisateurs s’assurent toujours qu’il y ait une parité entre le nombre de femmes et d’hommes participant à l’activité, mais aussi une diversité en termes d’âge. Ce sont 1 500 personnes qui ont pris part à cette initiative depuis son lancement. «Il y a plusieurs groupes d’amis qui se forment à la fin de nos activités», détaille Mme Savoie. L’organisatrice conclut que ce genre de rencontres de groupe permet de faire économiser « du temps et des efforts » aux participants célibataires, puisque ceux-ci peuvent rencontrer beaucoup de gens, et ce, en l’espace d’une journée.

Afin de dynamiser la journée, Guillaume Drouin kinésiologie propriétaire de l’entreprise PAIR-FORME, était sur place pour proposer aux gens des activités sportives ludiques favorisant la communication, comme un jeu géant de tic-tac-toe.   

Thérésa Lavoie, bénévole depuis les trois dernières années aux activités Cours après moi, est heureuse de pouvoir contribuer à cette initiative. « J’accueille les gens et je les mets à l’aise. Étant moi-même célibataire, je trouvais qu’il n’y avait pas beaucoup d’activités organisées qui peuvent concorder avec l’horaire de vie des gens. Ici, les gens aiment bouger, l’ambiance est toujours sans pression et dans la bonne humeur», détaille Mme Lavoie. « Notre page Facebook nous permet aussi de donner le ton et d’informer les gens au sujet des activités. Autant les plus sociables que les plus gênés y trouveront leur compte », ajoute-t-elle, souriante.   

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.