La mairesse Brunet dévoile ses candidats de Démocratie Lac-Beauport

0

C’est sur les terrasses du centre Le Relais le 5 septembre dernier que la mairesse et candidate à sa succession, Louise Brunet, a convoqué la presse pour présenter les six candidats qui l’accompagneront dans la campagne municipale en novembre prochain. La chef de Démocratie Lac-Beauport a également dévoilé les principaux axes autour desquels s’articulera sa campagne, avec en filigrane la volonté de ramener « l’harmonie » dans la municipalité.

Une équipe renouvelée

Autour de la mairesse, ce sont cinq nouvelles têtes qui se présenteront en politique. En effet, seul l’actuel conseiller municipal Andy Groskaufmanis reste de l’ancienne équipe de Mme Brunet pour briguer le district 5. « Ce sont tous des gens que je connais, je les ai approchés depuis plusieurs mois. […] Ce sont tous des résidents et des citoyens impliqués. […] C’est une nouvelle équipe qui incarne le renouveau », précisait Mme Brunet. Ainsi, Mme Nadine Boucher, maître Hélène Bergeron, messieurs Thierry Lavoie, Michael Simard et Claude Martineau seront respectivement candidats pour les districts 6, 1, 2, 3 et 4. Pour ces nouveaux arrivants dans l’arène politique, c’est la volonté de servir la communauté et s’impliquer davantage dans la vie municipale qui est un des moteurs d’engagement, comme le confirmait Me Bergeron : « Le Lac-Beauport m’a beaucoup apporté, je veux lui rendre en m’impliquant encore plus! ».

Quatre priorités et un maître-mot pour une future politique
Outre ses candidats, Mme Brunet souhaitait également présenter les axes de son mouvement. Quatre priorités ont été établies : améliorer l’information et la communication avec les citoyens, optimiser la gestion des dépenses publiques, implanter une politique de développement durable et mettre en valeur les activités pour les résidents. Mais c’est surtout sur les plans de la confiance et de l’apaisement des rapports humains que le mouvement souhaite travailler. « Ce que nous souhaitons, c’est la fin des approches négatives et redonner la municipalité à ses citoyens », insistait Mme Brunet.

Un mot (autant qu’un concept) était sur toutes les lèvres et a été décliné par tous les membres de Démocratie Lac-Beauport : l’harmonie. Une « harmonie dans le conseil municipal », pour M. Martineau qui souhaite « avoir du fun à prendre des décisions! ». Une harmonie avec l’environnement pour M. Lavoie qui désire « un développement qui garde le même environnement et la même qualité de vie pour ses enfants ». Une « harmonie dans la communauté » pour M. Simard « impliqué depuis toujours dans la vie de la municipalité ».  Une « harmonie avec le milieu » pour Mme Boucher, sportive ayant « à cœur le milieu et les infrastructures sportives » offertes aux résidents. Une « harmonie avec les richesses naturelles et culturelles du Lac-Beauport » pour Me Hélène Bergeron, qui résumait le tout en une phrase. « Vivre en harmonie, c’est pour ça qu’on vient habiter à Lac-Beauport! ».

Partagez

À propos de l’auteur