La Halle aux Viandes voit le jour à Stoneham

0

Plusieurs auront remarqué l’ouverture, en décembre, de la boucherie La Halle aux Viandes, à Stoneham. Il y a huit ans, Wilfried Maufay, un Français ayant complété sa formation professionnelle dans la région de Toulouse, a pris un billet à destination du Québec. Quelques années plus tard, il réalise son rêve d’ouvrir son propre commerce.

« Les clients de Stoneham sont extrêmement fidèles et c’est un plaisir de pouvoir les accueillir et les conseiller chaque semaine! », explique avec le sourire M. Maufay. « Les gens sont curieux et on aime lorsqu’ils posent beaucoup de questions », ajoute ce passionné détenant plus d’une trentaine d’années d’expérience dans l’univers des viandes. M. Maufay a fait mijoter pendant plusieurs années son idée d’ouvrir une succursale à Stoneham. « Nous croyons que c’est un service qui manquait dans le secteur. Les réactions des gens sont très positives et ça nous encourage beaucoup! », détaille M. Maufay.

Les clients pourront découvrir une variété de produits à La Halle aux Viandes, incluant « du foie gras, du jambon, de la dinde, du magret de canard, du bœuf et du veau provenant du Québec et du Canada, de la charcuterie fine et du boudin de Montréal, ainsi que des saucisses, des plats préparés et des marinades maison ». Les mots d’ordre de M. Maufay et de son équipe sont, dans tous les cas, « le service à la clientèle». « Nous effectuons toutes les coupes devant les clients. La fraîcheur et la qualité des produits sont toujours au rendez-vous. Nous les sélectionnons avec soin », précise avec fierté M. Maufay. La préparation des tartares peut également être effectuée par l’équipe de La halle aux viandes.

L’ouverture de la boucherie de M. Maufay a nécessité des préparatifs majeurs. Les équipements et les présentoirs s’y trouvant sont tous neufs. L’équipe de La Halle aux Viandes attend maintenant avec impatience l’arrivée d’une rôtissoire provenant d’Europe. Cette machine permettra de faire la cuisson simultanée de plusieurs poulets.    

Ici et ailleurs
Selon le boucher, les produits de la France et du Québec se ressemblent généralement, bien que leur appellation diffère parfois. Le propriétaire souhaite cependant faire découvrir « l’ambiance et le savoir-faire européen » en ce qui concerne les comptoirs de présentation des produits. « Les gens veulent tout essayer quand la présentation est réussie », affirme-t-il. « On invite les gens à venir nous rencontrer. Ils peuvent aussi consulter notre page Facebook pour obtenir le détail de nos spéciaux de la semaine », explique le propriétaire.

Selon Wilfried Maufay, la proximité de sa boucherie à l’entreprise Pascal le Boulanger et d’une succursale de la SAQ permet d’offrir « des services complémentaires de grande qualité » aux gens de Stoneham et à ceux traversant cette municipalité. « Stoneham devient un pôle d’attraction pour la population des environs! », conclut-il.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.