La « bistronomie » réinventée

0

Le Bistro Boutique Camp de base, à Stoneham

Le Bistro Boutique Camp de base, c’est l’union de la créativité culinaire de son chef Xavier Goupil Lapointe et de la fibre entrepreneuriale de sa propriétaire, Lucie Laberge. Ouvert depuis la mi-décembre, l’établissement semble déjà avoir fait ses preuves auprès des résidents du secteur. Sa devise ? Offrir des produits de qualité à des prix accessibles, tout en laissant au client le choix de composer son assiette, à sa guise.

Comme son nom l’indique, le Bistro Boutique Camp de base regroupe à la fois un restaurant et un magasin sous le même toit. Un grand choix de vins d’importation privée est à la disposition des clients, tant à déguster sur place avec un repas qu’à apporter chez soi. Des produits fins d’origine italienne se trouvent sur les tablettes :   confitures, chocolats, huile d’olive et condiments variés sauront ravir les plus fins palais. Les cuisiniers concoctent également des plats préparés — pogos au crabe, won-ton confits au canard et la plus traditionnelle « sauce à spag’ », notamment — pour faciliter la tâche aux gens lors des journées pressées.

Un chef créatif
Fort d’une dizaine d’années d’expérience en cuisine, Xavier fait voyager les clients à travers leur assiette. Ayant réalisé un stage de six mois en Sicile, le chef a également pratiqué son art du côté de l’Ouest canadien. Cet « élargissement des horizons » se reflète dans ses inspirations de recettes, où le raffinement sicilien et le comfort food s’allient. Le concept de son menu repose sur les planches à partager. Choisissant parmi les options offertes sur l’ardoise, les clients peuvent prendre d’un à trois plats par planche, où le plaisir repose — comme son nom l’indique — sur le partage du repas. « Si quelqu’un a envie de tataki, de ragoût et de mac n’ cheese, pourquoi pas ? Ici c’est tout à fait possible ! », souligne-t-il. Chacun est donc maître du contenu de son assiette. « On peut aussi simplement déguster une bouchée avec une bière », précise le chef.

Une palette variée
Au Camp de base, rien n’est coulé dans le béton. « Les soirées privées et les menus spéciaux » représentent pour ses cuisiniers des occasions de créer de nouvelles combinaisons de saveurs. « M’asseoir avec le client, discuter de sa soirée et du menu qu’on pourrait lui composer, c’est toujours intéressant », affirme Xavier. Ne ratant pas une occasion de briser la routine, le chef prévoit utiliser le feu et la terrasse extérieure cet hiver (oui, oui !) pour cuisiner dehors et créer une soirée festive. Dans ses projets, il entend bien élaborer un menu de « brunchs repensés », faire des « événements, comme cuisiner dehors, sur le barbecue » et « développer un service de traiteur ».

Pour en savoir plus :   www.facebook.com/bistroboutiquecampdebase

Partagez

À propos de l’auteur

À l’affût des dernières nouvelles et tendances de tous horizons, Malory se fascine pour la communication et l’univers médiatique. C’est d’ailleurs dans ce domaine qu’elle a fait ses études universitaires. En plus des Éditions Platine, pour qui elle travaille depuis 2013, elle compte notamment TVA et TéléMag à sa feuille de route. Les défis constituent sans contredit son principal carburant.