Jean-Yves Lavoie, un homme de grandeur

0

Jean-Yves Lavoie est un homme de défis et il se passionne pour les casse-têtes. Si vous pensez que 10 000 morceaux pourraient lui causer des maux de cerveaux, détrompez-vous. Pour lui, c’est pur plaisir !

Comme on dit, pour lui c’est de la petite bière 10 000 morceaux. « Dans les six dernières années, j’ai découvert ceux à plus haut volume. C’est-à-dire que j’ai commencé avec un casse-tête de 9000 morceaux. Je suis ensuite passé à 18 000, 24 000, 30 000 et jusqu’à 42 000 morceaux», explique M. Lavoie.
Le résident de Lac-Beauport bénéficie de la guerre commerciale que se livrent les compagnies Ravensburger et Educa. «Lorsque les casse-têtes mentionnés précédemment ont été mis sur le marché, ils constituaient les plus gros au monde. Ravensburger et Educa sont en compétition à savoir lequel, au fil des années, sortira le plus gros casse-tête. En bout de ligne, je suis celui qui en profite.»
Pour réussir des casse-têtes de si grande envergure, ça prend du temps, une stratégie et passablement de place dans la maison. «Je trie d’abord les morceaux par thème et je dois cibler une section à la fois. Ce serait impensable de me promener dans 23 pieds de casse-tête.
En bout de ligne, c’est une libération. Je suis dans ma bulle, dans mon monde. Ça m’a pris environ quatre mois, à raison, en moyenne, de trois heures par jour, pour réaliser mon casse-tête de 40 000 morceaux.» Une fois ses oeuvres terminées, Jean-Yves Lavoie n’hésite pas à les démonter et à remettre tous les morceaux dans leur boîte. «J’adore voir le produit terminé, mais ce n’est pas la fin qui m’intéresse. Ce que j’aime le plus est de le faire. Ensuite, lorsque je ramasse les morceaux, c’est une grande satisfaction », confie-t-il.
Présentement, le plus grand casse-tête de la planète, que possède M. Lavoie, compte 42 000 morceaux. Dans les années à venir, un casse-tête trop grand pour notre passionné pourrait-il être mis en vente? «Si un casse-tête de 75 000 morceaux était inventé, je m’y attellerais certainement. Un jour, il arrivera», espère-t-il.

Écrivain
L’autre grande passion de l’homme de 72 ans est l’écriture. Depuis sa retraite, Jean-Yves Lavoie a écrit six romans et le septième est en cours de production. Il espère qu’un éditeur acceptera de les publier. «Ma vraie passion est l’écriture. J’ai terminé six romans actuellement à l’état de manuscrits. Ce sont des romans d’apprentissage basés sur ma propre expérience de vie en projetant les personnages dans leur imaginaire pour se sortir de leur situation insoutenable. Je n’ai pas fait beaucoup de démarches auprès des éditeurs, mais lorsque mon septième et dernier livre sera terminé, j’en ferai des plus sérieuses. En attendant, j’écris un conte avec ma petite-fille Julianne, 11 ans. On s’amuse.» Quel homme ! Et c’est ainsi que l’on se garde jeune !

Partagez

À propos de l’auteur