Fait-il trop chaud pour pitou ?

0

Le sport canin en été — Conseils pratiques

La mode est actuellement aux nouveaux sports canins : cani-cross, ski joëring, bike joëring, VTT joëring, freestyle frisbee, parcours urbain, vélo urbain, etc. Si les sports de tous horizons connaissent une grande croissance en popularité au Québec, il en est de même pour l’inclusion de nos chiens dans les sports que nous faisons. Ceux-ci sont effectivement de plus en plus pratiqués. 

Si l’été est notre saison préférée pour pratiquer les sports canins, cette saison peut s’avérer problématique pour nos pitous. En effet, la chaleur et le taux d’humidité dans l’air pourraient rendre la pratique des sports canins périlleuse.

La première chose à savoir est que le chien ne sue pas sur l’ensemble de son corps, mais seulement sous les pattes. Il se ventile uniquement par la gueule, ce qui signifie qu’il peut rapidement faire un coup de chaleur et avoir de la difficulté à se refroidir rapidement.

Voici donc quelques conseils qui pourront rendre la vie plus facile aux chiens sportifs, en période estivale :

  • Faites votre sport le matin ou en soirée, car la température risque d’être moins élevée ;
  • Vérifiez la température de l’asphalte, si vous êtes en milieu urbain : mettez votre pied nu pour en prendre une mesure sensorielle. Si elle est brûlante, il serait avisé de faire porter des bottes de course à votre compagnon ;
  • Ayez les équipements appropriés pour le sport que vous choisirez de pratiquer, voilà une excellente façon de limiter les blessures qui pourraient survenir (luxation, entorse, brûlures, etc.). De nombreuses boutiques offrent maintenant les équipements canins requis pour chaque sport à la mode ;
  • Apportez de l’eau et donnez-en régulièrement à votre chien en évitant de le gaver, car il pourrait faire une torsion d’estomac et en mourir. Même chose en revenant de l’entraînement : évitez les trop grandes quantités d’eau. Allez-y graduellement. Et ne donnez pas de repas au moins 2 h avant le départ et après l’heure du retour ;
  • Surveillez votre chien et s’il vous paraît trop essoufflé ou qu’il tire de la patte, laissez-le se reposer régulièrement. Cherchez une zone d’ombre durant les pauses .
  • Il est facile de savoir si le temps permet une activité intense : prenez la température en degrés Celsius et multipliez-la par le taux d’humidité dans l’air. Si le chiffre est en dessous de 1000, c’est que l’activité peut être faite par votre chien. Par exemple : 18 °C x 50 % facteur humidex = 900 : l’entraînement est possible. Mais attention, ceci n’est pas une règle absolue ! Fiez-vous à votre bon jugement et s’il fait trop chaud, ne faites pas d’entraînement avec votre animal (source : Christiane Tremblay, Conseil Canin).

De plus, tout sport canin devrait être pratiqué graduellement. Ne commencez pas à faire courir votre chien 20 km s’il n’a jamais couru ! Tout comme vous, votre chien a besoin d’y aller progressivement.

Un dernier conseil : la plupart des chiens adorent la baignade. Si vous ne pouvez bénéficier d’un point d’eau près de chez vous, procurez-vous une piscine pour enfant en plastique résistant. Faites baigner votre pitou avant de partir pour l’entraînement et en revenant, ceci pour faire baisser sa température corporelle rapidement.

Voilà, vous êtes prêts pour la grande aventure !

Partagez

À propos de l’auteur