Disparition au camping Woodshuk!

0

Le 15 mai dernier, théâtre il y avait à l’école du Harfang-des-Neiges.
Dans trois, deux, un… lever du rideau!

Ce fut en cette journée de mai un moment bien spécial pour les jeunes de l’école du Harfang-des-Neiges. En effet, la pièce présentée a été écrite, mise en scène et jouée par les élèves de 6e année de la classe de M. Yoan Villeneuve.
Le projet est né suite à une pièce de théâtre de Noël qui a été vécue en classe par quelques élèves volontaires. Après le succès de cette activité, M. Yoan proposa de bâtir une pièce de théâtre à plus grande échelle dans laquelle tout le groupe pourrait participer. Devant le grand intérêt des élèves et de l’enseignant, restait à trouver un thème qui plairait à tous. Puisque la pièce serait présentée quasi en fin d’année, à l’approche des vacances d’été, la thématique du camping allait de soi.

De l’intention à la création
Ainsi, trois élèves, Florence Boissoneault, Emylou Gagnon et Yovan Kavanagh, se sont alors mis à l’écriture de la pièce. Après une première lecture du script en classe, les élèves intéressés par les différents personnages se sont manifestés et M. Yoan a attribué un rôle à chacun. Heureux malheur, devant l’enthousiasme créé par ce projet et pour répondre à la demande des aspirants acteurs, deux nouveaux rôles furent créés. De nombreuses heures de pratique et de création de décors ont suivi. Les élèves qui ne désiraient pas être comédiens ont tout de même participé au spectacle en étant figurants, présentateurs ou encore responsables de l’éclairage ou des effets sonores.

Compétences transversales
Il allait de soi que cette activité rassembleuse devait s’inscrire dans le programme scolaire. M. Yoan en a profité pour faire travailler différentes notions de français et de mathématique à ses élèves. Ceux-ci ont, entre autres, étudié le dialogue, fait des plans de la scène et calculé le nombre de spectateurs. À travers toute cette belle aventure, les jeunes ont également appris à s’entraider, à prendre confiance en eux et à repousser leurs limites. Certains ont même découvert une nouvelle passion.
Bravo à l’enseignant et toutes nos félicitations à ses élèves! Voilà qui prouve encore une fois qu’il fait bon être sur les bancs d’école!

Partagez

À propos de l’auteur