Déménagement bénéfique pour le centre d’équitation Pégase

0

Déménagé à Lac-Beauport depuis deux ans, le centre d’équitation thérapeutique Pégase a le vent dans les voiles. Cindie Jomphe, la propriétaire, ne regrette pas sa décision d’avoir quitté Stoneham-et-Tewkesbury. En raison de ce changement, le centre Pégase est en mesure de donner beaucoup plus de possibilités à ses clients.

« Nous avons décidé de déménager pour plusieurs raisons. D’abord, ici, à Lac-Beauport, nous bénéficions d’un manège intérieur. Celui-ci rend nos services accessibles à l’année. Nous pouvons donner nos cours beau temps, mauvais temps », a mentionné Mme Jomphe. Le centre d’équitation Pégase s’est installé dans la traverse de Laval. « Nous avons choisi cet endroit parce que les installations étaient déjà là. Nous en louons d’ailleurs une partie. Il ne manquait que des rampes d’accès pour les fauteuils roulants et quelques petites choses à modifier afin d’accommoder notre clientèle. Quant au manège intérieur, il était déjà en place. »
Mme Jomphe peut compter sur ses quatre chevaux afin de pratiquer l’équitation thérapeutique. La clientèle du centre varie actuellement entre 3 ans et 78 ans. « Nous oeuvrons auprès d’une clientèle très variée. Nous travaillons avec les gens aux prises autant avec une déficience intellectuelle que physique, en plus des autistes. Nous avons aussi des classes adaptées aux troubles de comportement. Nous avons d’ailleurs adapté un programme scolaire dans les écoles spécialisées. »

Bienfaits
L’équitation thérapeutique amène plusieurs avantages à la clientèle du centre Pégase. Mme Jomphe estime que les avantages de ses thérapies se font sentir passablement rapidement chez ceux qui en bénéficient. « L’équitation thérapeutique amène des bienfaits autant physiques que psychologiques, dont au niveau du comportement et de l’estime de soi. L’équitation permet de travailler plusieurs muscles qui ne sont pas sollicités en d’autres circonstances. Nous encadrons aussi ceux éprouvant des troubles de comportement en axant, entre autres, sur le travail d’équipe. »
Avec 250 personnes fréquentant le centre Pégase annuellement, Mme Jomphe aimerait augmenter ses ressources. « Pour l’instant, je suis la seule donnant les cours d’équitation. Éventuellement, on pourrait compter sur un entraîneur supplémentaire en équitation thérapeutique. À ce moment-là, nous pourrons maximiser davantage l’utilisation des installations. » Organisme à but non lucratif, le centre d’équitation Pégase tiendra un cocktail-bénéfice annuel en octobre, à l’hôtel Entourage sur le lac. Les fonds amassés serviront à subvenir aux besoins de chevaux et autres dépenses liées à l’équitation thérapeutique.

Partagez

À propos de l’auteur