Conserver l’ADN de Lac-Beauport !

0

C’est maintenant officiel ! L’ancien maire de Lac-Beauport, Michel Beaulieu, annonce qu’il sera candidat aux élections municipales du 5 novembre 2017. Avant de présenter son équipe au cours des prochains mois, il nous dresse le bilan de ses réalisations et explique les raisons qui le motivent à briguer un second mandat à titre de maire.     

Michel Beaulieu a plusieurs idées en tête. « L’ADN du Lac, c’est l’air pur, l’activité physique, le plein air, et j’entends y consacrer beaucoup d’énergie à le maintenir. C’est principalement pour cette raison que je veux me présenter à nouveau, pour m’assurer que Lac-Beauport va continuer d’être une municipalité à destination “qualité de vie”, un lieu de vie stimulant où l’environnement naturel permet à chacun de vivre ses passions, et j’en fais la promesse.» S’il est réélu en novembre prochain, Michel Beaulieu entend « poursuivre activement les actions pour desservir davantage de résidences à Lac-Beauport qui sont encore aux prises avec des fosses septiques et des puits artésiens. Il faut investir les efforts nécessaires pour moderniser adéquatement nos infrastructures». Il compte également se pencher sur le dossier du nouveau garage municipal puisque « les espaces, les aménagements à la mairie ne sont plus adéquats ». Finalement, il souhaite améliorer le partage de la route entre tous ses usagers. « Je m’engage à sécuriser davantage le tour du Lac, dans le but notamment de protéger les piétons ainsi que les cyclistes. Actuellement c’est dangereux dans certains secteurs. Plusieurs citoyens souhaitent des changements à cet effet et il faut poser des gestes concrets. »

Les résidents de Lac-Beauport : une priorité

« Je pense sincèrement que nous avons besoin de leadership et d’un maire qui va défendre pleinement les intérêts des Lac-Beauportoises et Lac-Beauportois. » En citant la défense des intérêts, Michel Beaulieu se réfère notamment au Règlement de contrôle intérimaire de la Communauté métropolitaine de Québec. « J’ai été le maire de Lac-Beauport qui a le moins développé pendant son mandat dans l’histoire de la Municipalité. Toutefois, je suis conscient qu’il faut un minimum de développement pour éviter des hausses faramineuses de taxes municipales et pour demeurer une municipalité prospère. Ce développement doit se faire en harmonie avec l’environnement et en respectant les règles environnementales. » Selon lui, la mairesse Louise Brunet a clairement pris position en faveur du nouveau RCI, privant plusieurs citoyens de réaliser leur rêve de se construire au Lac. « Moi j’entends défendre les citoyennes et citoyens de Lac-Beauport », affirme-t-il sans hésitation.

Des accomplissements marquants

Michel Beaulieu est fier de ses réalisations à titre de maire de Lac-Beauport. Sa plus grande fierté demeure la concrétisation de la nouvelle école primaire à Lac-Beauport. Il se dit soulagé d’avoir pu éviter « l’exode de plus de 200 élèves » à l’extérieur du territoire pour leur éducation. Malgré l’obtention d’une subvention de 8 millions pour le projet, son choix pour la localisation du bâtiment n’a pas fait l’unanimité. « La mairesse et son équipe avaient promis en campagne électorale de déplacer l’école suite à leur élection. Une fois élus, ils ont décidé de réaliser une étude complète avec le Groupe Roche, une firme de génie-conseil, pour déterminer le meilleur endroit pour bâtir l’école. Après une analyse, l’endroit identifié par la firme était celui que nous avions identifié au départ. C’était donc le meilleur choix, à la fois pour les citoyens ainsi que pour les écoliers. Aujourd’hui, l’école  se trouve  dans un quartier sécuritaire, en voie de devenir un quartier exemplaire à Lac-Beauport. J’en suis très fier. »

C’est pendant son mandat que le chalet des loisirs Desjardins a vu le jour, grâce à l’aide financière du gouvernement et de la Caisse populaire Desjardins de Charlesbourg. Ce projet découle d’une promesse électorale, celle de donner accès à des vestiaires aux jeunes sportifs qui fréquentaient les lieux. « Cette réalisation a été importante pour moi, puisque les installations ont été grandement optimisées : toilettes, douches et vestiaires pour les jeunes, permettant à l’équipe de soccer AAA de s’entraîner dans les meilleures conditions. J’ai rendu possible le jumelage de ces nouvelles installations avec une salle communautaire au deuxième étage pour permettre la tenue de réunions.» Michel Beaulieu cite également des acquisitions importantes, incluant les Sentiers du Moulin et le Saisonnier, pour permettre à la Municipalité de posséder des terrains et d’assurer la pérennité de ces organisations. Le candidat à la mairie tient à souligner sa fierté d’avoir mis en place les conditions gagnantes pour la venue de l’hôtel Entourage-sur-le-lac, qui deviendra sans aucun doute un joyau pour la communauté.

Michel Beaulieu a étudié en sciences politiques. Il est propriétaire d’une firme de communication depuis plus de 25 ans et, à titre de copropriétaire de l’Écho du Lac, il compte mettre ses actions en vente s’il est réélu à titre de maire. « Évidemment, je vais obligatoirement appliquer l’éthique et la transparence pour assurer mon rôle. J’entends constituer une équipe multidisciplinaire qui correspondra en tous points aux besoins d’une municipalité. Il me fera plaisir de vous présenter  mes nouvelles candidates et candidats au cours de l’été. Il s’agira d’une équipe hautement compétente. » Pour conclure, Michel Beaulieu affirme vouloir s’engager pleinement à défendre les intérêts de Lac-Beauport, ainsi que de ses citoyennes et citoyens.

Partagez

À propos de l’auteur