Célébrez les fêtes… le coeur en santé  !

0

Mes clients souffrant de cholestérol et d’hypertension semblent toujours inquiets à l’approche des fêtes. Charcuteries, pâtisseries, repas copieuxº tout semble au rendez-vous pour nuire à la santé cardiovasculaire ! Ces quelques conseils sauront vous guider vers les meilleures options et substitutions.

Bien qu’elles aient parfois une composante héréditaire, les maladies cardiovasculaires sont souvent reliées aux habitudes de vie, notamment la consommation de sel, de mauvais gras et de sucre. Comment bien s’en sortir pendant la période des fêtes ?

Truc #1 : Ajoutez des fibres !

Une consommation élevée en fibres diminuerait les maladies du cœur, c’est pourquoi on suggère d’en intégrer à tous les repas et collations.

Au buffet : garnissez votre assiette de légumes !

À la collation : intégrez les petits fruits, les agrumes ou les noix.

Pour les desserts : confectionnez-les à base de farines de grains entiers ou épatez vos invités en cuisinant les desserts aux légumes du livre Desserts santé pour dents sucrées.

Truc #2 : Limitez les mauvais gras !

Les gras saturés et trans présents dans les viandes, les charcuteries, les fromages et les pâtisseries faites à base de graisses végétales peuvent augmenter la pression sanguine, le cholestérol et ainsi nuire à la santé cardiaque. Omniprésents lors des repas des fêtes, mon équipe de nutritionnistes et moi vous proposons quelques suggestions :

Priorisez la volaille en retirant la peau avant de la consommer;

Choisir des charcuteries qui contiennent moins de 5 g de gras saturés;

Évitez de combiner dans le même repas les principales sources de mauvais gras : pâtés, tartes, charcuteries, pâtisseries, friture et fromages gras.

Partez à l’aventure : faites l’essai de remplacer la viande hachée du pâté à la viande traditionnel par un mélange de pois chiches et de champignons, option proposée sur ricardocuisine.com.

Truc #3 : Dites « non » à la salière !

Une consommation excessive de sel peut causer des dommages aux artères en augmentant la tension artérielle. Présent en quantité manifestement trop élevée dans les aliments transformés, il vaudrait mieux laisser la salière de côté. Si vous êtes le chef à l’œuvre cette année, il sera préférable d’utiliser les herbes et épices dans vos diverses préparations.

Truc #4 : Intégrez des « superaliments » !

Sans guérir les maladies, certains aliments contiennent des nutriments pouvant jouer un rôle de protection lorsqu’il est question de maladies cardiovasculaires. Rappelez-vous d’en intégrer à votre quotidien.

Légumes : famille des choux, asperges, tomates, oignons;

Fruits : bleuets, agrumes;

Gras : avocats, noix, huile d’olive;

Protéines : saumon, œuf, sardines;

Petits extras : vin rouge, chocolat noir.

En apportant ces petits changements, vous pourrez manger vos favoris du temps des fêtes sans trop de tracas pour vos artères. Joyeux temps des fêtes de toute l’équipe NutriSimple !

Partagez

À propos de l’auteur