Avez-vous une bursite ?

0

Qu’est-ce qu’une bursite? C’est un diagnostic que l’on entend relativement souvent, sans toujours bien visualiser de quoi il s’agit exactement. Une chose est certaine : cela est très douloureux! Laissez-moi vous aider à comprendre votre blessure et à agir efficacement.

D’abord, le terme « bursite » est utilisé pour décrire l’état inflammatoire d’une structure anatomique qui se nomme bourse séreuse. Nous en avons à différents endroits sur notre corps, toujours près d’une articulation. Sa fonction est de permettre le glissement et d’éviter la friction entre deux structures, plus particulièrement entre les muscles et les tendons. Lorsqu’il n’y a pas d’inflammation, la bourse est petite et ressemble à un coussin gélatineux. Si, par contre, elle devient inflammée, se gonfle et devient visible à l’œil nu, on parle alors de bursite. Un peu comme une ampoule sur notre peau! C’est souvent l’énormité d’une bursite et la douleur intense qui l’accompagne qui poussent les gens à consulter.

Voici les endroits de bursites les plus souvent rencontrés :
Directement sous le coude, très visible et facilement identifiable : cette dernière survient habituellement à la suite d’une chute ou d’un choc contre un objet.

Derrière les talons, près de l’attachement du tendon d’Achille : elle rend difficile le port des chaussures.

Au niveau du genou, sous le tendon rotulien, bien souvent après s’être beaucoup agenouillé. Aussi, à l’intérieur du genou, sous une structure appelée « la patte d’oie ».

Dans notre épaule, entre les différentes structures qui composent la coiffe des rotateurs.

Au niveau de nos muscles fessiers, communément appelée bursite trochantérique, procurant une douleur vive à la hanche.

Bien entendu, cette liste est brève. Vous pouvez souffrir d’une bursite à plusieurs autres endroits sur votre corps, dépendamment de votre occupation et de vos loisirs. Bien souvent, ce diagnostic s’accompagne d’une tendinite chronique. Ce sont habituellement les mouvements répétés et les tensions excessives à vos muscles et à vos tendons qui créeront une compression de la bourse, qui l’entraînera à son tour dans un état inflammatoire.

Quoi faire
Il est important de suspecter rapidement la possibilité d’avoir une bursite. La première chose à faire est de cesser, si possible, le mouvement responsable de la compression de la bourse. Cela peut nécessiter plusieurs semaines de repos. Si cela est impossible, vous devez absolument protéger la région affectée avec une attelle coussinée adaptée à la condition. Ensuite, l’application fréquente de glace permettra de contrôler l’inflammation. Vous devrez aussi consulter votre thérapeute afin de faire traiter la problématique de base, telles une tendinite ou une dysfonction articulaire, puisque ce sont les causes probables de votre bursite. Il faut parfois procéder à une bonne analyse biomécanique, dans le but de rétablir un équilibre musculaire, et des exercices précis seront par conséquent prescrits. Lorsque l’approche conservatrice ne fonctionne pas, votre médecin pourra vous prescrire des anti-inflammatoires. Dans les cas sévères, cela peut mener à une injection de cortisone, et dans le pire des cas, une ponction du liquide peut être tentée.
Ayez en tête que votre bursite est apparue pour une raison bien précise, par un mouvement inadéquat ou répété et qu’il faut d’abord agir à ce niveau. Il n’y aura pas de recette miracle si vous ne corrigez pas la cause. Consultez le professionnel approprié et retrouvez votre liberté de bouger librement, et ce, sans douleur. Bon mois!

Partagez

À propos de l’auteur