Archibald passe en mode mobile

0

La microbrasserie Archibald a procédé au lancement d’une nouvelle application mobile, à l’approche de la période des Fêtes. À la suite de l’implantation de ce projet, L’Écho du Lac s’est entretenu avec François Nolin, président de l’entreprise, concernant cette approche nouveau genre dans le milieu de la restauration.

« Nous avons beaucoup d’espoir pour le développement de cette application. La réception de notre clientèle est actuellement très positive! », explique M. Nolin. Au cours des derniers mois, c’est l’entreprise Mirego qui a eu comme mandat de former une équipe multidisciplinaire composée d’une dizaine de personnes, afin de mettre sur pied la nouvelle application. Celle-ci propose des défis ponctuels permettant aux clients d’accumuler des points pouvant servir à l’achat d’éléments sur le menu ou encore de produits promotionnels de la microbrasserie. Ces défis peuvent prendre la forme de combinaisons d’items du menu à se procurer lors d’une commande. Si le défi est complété, le client obtient davantage de points. « L’application récompense les habitudes de consommation de la clientèle. On voit aussi une forte rétention », affirme M. Nolin, concernant la fidélisation efficace des clients face à cette proposition. « Le fonctionnement de l’application est très simple et les défis proposés nous motivent à essayer de nouveaux produits, à chacune de nos visites », commente Stéphanie Tremblay, cliente de la succursale de Lac-Beauport.

« Dans le milieu de la restauration, on a besoin de tous les outils possibles pour attirer la clientèle. La nourriture et le service se doivent d’être bons et le restaurant accueillant. Les concepts doivent aussi être à jour. On veut attirer l’ensemble de notre clientèle avec cette application parce que nous devons toujours en faire un petit peu plus pour nous démarquer et avoir du succès », relate François Nolin. Celui-ci affirme que l’application sera assurément bonifiée au fil du temps. L’ajout d’indications concernant la présence et l’horaire des groupes de musique qui performeront en soirée au Archibald en est un exemple. « Nous allons continuer d’ajouter de la viande autour de l’os! » confirme M. Nolin au sujet de l’avenir de l’outil technologique. À cela s’ajoute une refonte imminente du site web de l’entreprise. « Les fonctionnalités resteront les mêmes, mais le site web sera davantage au goût du jour », précise le président.

Nouveautés
« En plus des nouvelles bières qui s’ajoutent chaque mois, nous travaillons actuellement sur une nouvelle version du menu, qui sera disponible dans environ un mois », révèle François Nolin. De nouveaux plats et quelques modifications y seront apportés. « On a l’intention de revamper un peu chacune des sections du menu », affirme-t-il. Après l’ouverture successive des succursales de Lac-Beauport, Sainte-Foy, Val-Bélair, Montréal et Trois-Rivières, la microbrasserie Archibald procèdera à l’ouverture d’un nouveau point de service à Blainville, au mois de juin. Fondée en 2005, Archibald souhaite maintenant entreprendre la vente de ses bières au sein du marché ontarien. François Nolin explique que l’entreprise « maximise actuellement la production » à cet effet.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.