Aménager son jardin en terrain humide

0

Votre terrain est humide en permanence ? Votre jardin se situe sans doute à la hauteur d’une nappe phréatique, en bas d’une pente où s’accumule l’eau, à proximité d’un lac ou dans une cuvette argileuse. Alors, l’aménagement paysager va prendre en considération cette donnée contraignante ou bien inspirante et prévoir des adaptations en conséquence. Vous avez l’option d’adapter le projet à votre terrain ou d’adapter le terrain à votre projet ! Vous pouvez aussi faire un compromis des deux options pour donner plus de diversité et d’originalité à votre aménagement paysager. Avant tout, je vous conseille de procéder à une analyse de sol pour déceler la présence d’eau et identifier si la terre de votre terrain est argileuse.

Par : Julie Robineau
info@monpaysagiste.com

Adaptation du projet à votre terrain
Dans le cas où vous devez réaliser des ouvrages tels que des terrasses, murets et autres constructions maçonnées, la solution est de créer une « assise » durable à vos aménagements… Les sols argileux déstabilisent les fondations et peuvent entraîner des soulèvements de dallage, des fissurations de murs et autres dégradations. Le comportement d’un sol argileux est similaire à celui d’une éponge. Les eaux pluviales et la neige hydratent le sol, ce qui entraîne son gonflement amplifié avec le gel, tandis que les périodes sèches causent sa rétractation. Ce mouvement de « retrait-gonflement » ne contribue pas à la stabilité des ouvrages sauf si les terrassements et fondations ont été réalisés dans les règles de l’art. Pour les végétaux, sachez que la plupart des plantes de jardin meurent par asphyxie des racines dans un sol détrempé en permanence. Choisir des végétaux adaptés à ces conditions est donc la solution pour des massifs luxuriants. Les terres fraîches et humides sont capables d’accueillir des végétaux au feuillage ample comme la darmera peltata ou la ligulaire dentée, ce qui procure une ambiance exotique au jardin ! Enfin, puisque l’eau est là, vous pouvez très bien intégrer un bassin à votre aménagement…

Adaptation du terrain à votre projet
La première solution est de drainer efficacement l’eau sur votre terrain. Les solutions relatives à cette problématique peuvent être une fosse de rétention, un puits percolant, une tranchée drainante, un bassin de rétention, une rivière sèche… Aussi, dans des terrains très argileux, il faut s’assurer que le terrain a une pente de plus de 2% orientée judicieusement. Bien évidemment, ces conseils sont donnés à titre indicatif et rien ne vaut l’avis d’un expert. Je vous invite donc à contacter un professionnel pour analyser la problématique de votre terrain et évaluer la meilleure adaptation. Les solutions pour planter dans un sol humide et imperméable est de créer des massifs « surélevés », soit dans des bacs de plantations créés de toutes pièces soit en aménageant une « butte » sur laquelle vous allez avoir plaisir à planter une large palette de végétaux.
Je vous livre ici seulement quelques pistes pour parvenir à un aménagement réussi en terrain humide, alors à vous d’aller creuser le sujet… et votre sol !

Partagez

À propos de l’auteur