Alexandre Lavoie s’illustre sur la scène nationale

0

Les pentes escarpées, les bosses par centaines et les manœuvres aériennes complexes représentent son lot quotidien. Le skieur acrobatique Alexandre Lavoie, médaillé d’or aux Jeux du Canada 2015 et champion en titre de la Coupe Canada 2016, a franchi une étape importante de sa carrière en décembre. L’athlète de Lac-Beauport, âgé de 21 ans, s’est hissé au premier rang de la sélection canadienne, à Apex, en Colombie-Britannique.

La victoire d’Alexandre est symbolique. Il s’agit de la première fois qu’un athlète masculin de l’équipe du Québec, n’étant pas encore membre de l’équipe nationale, remporte la victoire lors de la sélection canadienne. Ce skieur a devancé au passage six membres actuels de l’équipe canadienne. «Le parcours était de bonne qualité, mais il comportait plusieurs changements de rythme en raison des espacements plus larges entre certaines bosses», détaille Alexandre concernant sa récente performance dans l’Ouest canadien. Cette victoire cruciale, au début de la saison, le place en bonne position pour intégrer l’équipe nationale au printemps 2018.

Au cours des deux dernières années, Alexandre a consacré de nombreux efforts afin d’améliorer sa «technique de ski», ainsi que la «qualité de ses sauts», mais il explique que c’est cependant «la constance de ses performances» qui a été un facteur déterminant pour lui. De nombreuses heures d’entrainement ont été nécessaires afin de concrétiser ces récents succès. Au cours de la dernière année, l’athlète a pris part à plusieurs camps d’entrainement intensifs à «Whistler, en France, en Australie et en Suisse». Entre ces camps, le sportif s’entrainait sur les rampes d’eau du Centre Acrobatx Yves LaRoche, à Lac-Beauport. L’entrainement physique en salle, incluant «plusieurs exercices favorisant la stabilité», ainsi que la préparation mentale avec l’aide d’un psychologue sportif ont jalonné les différentes étapes de sa préparation. Le sportif précise que «la concentration est très importante» lors d’une descente, mais qu’il faut aussi éviter de «trop réfléchir». Alexandre explique que son «côté compétitif» lui permet généralement d’obtenir de bons résultats en compétition, malgré les difficultés qui peuvent survenir en entrainement. 

Philosophie et soutien
Alexandre explique qu’il continuera sa carrière, tant et aussi longtemps qu’il aura du plaisir en skiant. Il affirme que ses parents le «soutiennent beaucoup», mais que ceux-ci ne lui mettront jamais de pression inutile. La pratique de son sport étant très dispendieuse, Alexandre souligne le soutien et l’importance de ses partenaires commanditaires, sans qui «rien ne serait possible». Il lui restera encore une douzaine de départs cette saison pour obtenir le maximum de points au classement. Ses prochains résultats seront garants d’une place sur l’équipe nationale qui pourrait le rapprocher de son objectif final, une participation aux Jeux olympiques de 2022.

Partagez

À propos de l’auteur

C’est avec grand plaisir que s’est joint Édouard à l’équipe de l’Écho du Lac, en 2016. Originaire de Lac-Beauport, ce journaliste est passionné par les questions d’enjeux publics. Il détient un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, une formation en droit, économie et politique. Édouard a également obtenu un certificat en journalisme décerné par le Département d’information et de communication de l’Université Laval. Il écrit aussi pour l’Adsum, le journal bimensuel de la communauté militaire de la région de l’est du Québec.