287km de course effrénée !

0

L’activité physique compte son lot de défis pour quiconque décide de s’y attaquer. Peu importe l’âge, il est facile de sombrer dans la solitude des longs efforts, et ainsi se casser la tête avec la fameuse question «ça finit quand ?». Heureusement, il existe des moyens de s’en sortir, par exemple de participer à des activités animées et dynamiques comme le MégaRelais Madame Labriski, dont une partie de l’événement s’est déroulée à Lac-Beauport à la mi-septembre.

Au total, vingt équipes formées de six à douze participants se sont relayées à la course à pied pour sillonner 287 kilomètres, un peu partout dans la région, jour et nuit, sur deux journées.
La portion « Lac-Beauport » du trajet aura donc permis aux participants de compléter le tour du lac avant de se diriger vers Lac-Delage et Stoneham, pour éventuellement atteindre le Vieux-Québec.
Le parcours a donc permis de découvrir la très vaste région de la Capitale-Nationale à travers 36 segments différents, le tout dans une ambiance absolument folle et difficile à créer en temps normal. Les équipes ont effectivement pu profiter de breuvages, d’un « photo booth », d’espaces de repos et de quelques surprises spécialement conçues par Madame Labriski.
« Je suis tellement contente, tellement remplie d’endorphines de bonheur. C’était le festival de la bonne humeur et de la bougeotte active jour et nuit », a relaté Madame Labriski.

Madame Labriski ?
Le nom a de quoi surprendre, voire faire sursauter. On ne connait pas nécessairement d’emblée cette Madame Labriski, alors qu’elle gagnerait pourtant à être découverte.
Sachez donc que Madame Labriski, c’est Mériane Labrie, une maman, marathonienne et entrepreneure qui pratique le dépassement de soi au quotidien. C’est elle qui chapeaute le blogue culinaire madamelabriski.com, qui propose une série de recettes « vraiment santé », une denrée rare sur le Web lorsque le site a été lancé.
Au fil du temps, elle a publié un premier livre intitulé Ces galettes dont tout le monde parle en septembre 2016, et qui s’est vendu à 100 000 copies. « Elle a pour ambition de changer le monde une galette à la fois », annonce-t-on au sujet de cet immense succès littéraire.
Rappelons qu’un best-seller, au Québec, se qualifie une fois 3 000 copies vendues !
« C’est ça l’univers de Madame Labriski : de la joie de vivre, de l’énergie, de la gourmandise réfléchie et le plaisir de se dépasser », a-t-elle déclaré à l’issue de l’événement. « On veut démontrer que faire le choix de prendre soin de soi rend heureux et vivant. C’est d’ailleurs pour ça qu’on courait pour la fondation Fillactive, un organisme qui aide les filles de 12 à 17 ans à adopter un mode de vie sain dans un environnement valorisant. »

Partagez

À propos de l’auteur